Oms en série T1 : Terr, sauvage (0), bd chez Ankama de Morvan, Hawthorne ©Ankama édition 2012

Oms en série T1

Terr, sauvage

Devenus des animaux de compagnie pour les puissants Draags, les Oms choisissent la liberté en suivant les ordres du plus intelligent d'entre eux : Terr. Un classique de la SF adapté avec soin.

L'histoire : Sur la planète Ygam, les Draags, des êtres à la peau bleutée, ont pour animaux de compagnie des Oms. Pour Tiwa, une petite fille Draag, c'est un grand jour. Car ses parents l'ont emmenée chez leur voisin, qui vient d'avoir une portée. Chose rare, d'ailleurs, puisqu'il s'agit de jumeaux, des Oms mâles. Une fois qu'ils sont sevrés, Tiwa choisit l'un d'eux et le baptise « Terr », pour Terrible. La petite Draag s'attache vite à lui et aime l'avoir à ses côtés lorsqu'elle révise ses leçons. Pour apprendre, elle utilise un casque qui, étrangement, a l'air aussi d'apprendre à Terr certaines choses. Un soir, alors que le père de Tiwa ne dort pas, il entend le petit om réciter les leçons de sa fille. Interloqué, il avertit alors Tiwa et son épouse. Durant ce temps, Terr s'enfuit en emmenant au passage le casque. Il se retrouve à l'extérieur de l'habitat mais trouve vite un autre Om : Brave. Ce dernier est le chef d'une tribu, celle de Gros Arbres, qui vit caché dans un parc...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Les éditions Ankama et Comix buro s'allient pour adapter en bande dessinée les romans de Stefan Wul. Cet auteur s'est imposé durant les années 50 comme l'une des références de la science fiction. Oms en série fut publié pour la première fois en 1957 et hante, depuis lors, les mémoires et les souvenirs des lecteurs avides d'univers fantastiques. C'est l'expérimenté Jean-David Morvan qui se charge de transposer cette histoire aux codes séquentiels de la bande dessinée. Le scénariste est un habitué de l'exercice, il l'a déjà pratiqué de nombreuses fois pour la collection Ex-libris de Delcourt. Dans le plus strict respect de l’œuvre originale, Morvan nous embarque dans cet univers où les Oms, une sorte d'Humanité déchue de ses atouts technologiques et intellectuels, sont devenus les animaux de compagnie d'êtres plus évolués (La planète des singes de Pierre Boule, en 1963, a emprunté un créneau similaire). Terr est l'une des exceptions et grâce à son intellect, il mènera la fronde anti-Draag. Efficace, le récit s'appuie sur les dessins de Mike Hawthorne. L'auteur américain, qu'on avait pu voir à l'œuvre sur Fear Agent, a bien progressé sur Oms en série. Les premières planches rappellent les films ou les BD de SF des années 70. Sa colorisation s'appuie sur des teintes vives, dans un premier temps. Elle penche progressivement dans des coloris plus sombres dès l'instant où Terr quitte sa prison dorée. En alternant ces deux atmosphères, Hawthorne apporte un cachet original et ad hoc. Ce premier opus est donc une pleine réussite. Il nous tarde déjà de découvrir les suivants...

  • scénar dessin


10 octobre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 13.90-5% = 13.21

sur


 Oms en série T1 : Terr, sauvage (0), bd chez Ankama de Morvan, Hawthorne ©Ankama édition 2012

11 octobre 2012

Ankama

Les univers de Stefan Wul

voir la fiche officielle

9782359103441

ado / adulte

Mondes décalés

Oms en série série en cours en France
1 album paru, 2 prévus