parution 16 mai 2012  éditeur Bamboo  collection Grand angle
 Public ado / adulte  Thème Thriller

La Lignée T1

Antonin - 1937

Une malédiction frappe tous les ainés d'une famille, l'année de leurs 33 ans. Premier épisode d'une série prometteuse retraçant le destin d'Antonin Brossard, sur fond de guerre d'Espagne.


La Lignée T1 : Antonin - 1937 (0), bd chez Bamboo de Galandon, Marie, Félix, Berlion, Smulkowski
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Antonin Brossard vient de perdre sa mère. Alors qu'il se recueille après l'enterrement, un vieil homme se présente à lui. Cyprien Brossard est son oncle, maintenu à l'écart de la famille par le père d'Antonin décédé lors de la première guerre mondiale. Tout juste sorti d'un enfermement psychiatrique abusif, Cyprien explique à Antonin ce qu'il appelle la malédiction des ainés Brossard. En effet, depuis plusieurs générations, aucun des aînés ne survit à sa 33ème année. Il lui cite en exemple son propre père et son grand-père, tous deux morts au même âge fatidique. Antonin ne croit pas en la parole du vieux fou qui dit vouloir l'avertir, en lui remettant un carnet appuyant ses dires. Il reprend sa vie normale, qui le conduit directement dans les bras de sa maîtresse Miranda, en dépit du deuil qu'il vient de vivre. Miranda est une superbe femme d'origine espagnole, parfait contraire de l'épouse d'Antonin, catholique fervente. Militante communiste idéaliste et libre, elle annonce à son amant sa décision de partir en Espagne rejoindre les brigades internationales qui veulent défendre la république contre le Franquisme. Pour cela, elle est prête à oublier son amant et à démarrer une nouvelle vie, s'il ne la suit pas dans cette aventure. Antonin se met malgré lui à songer aux propos du vieil homme. Le moment n'est-il pas venu pour lui de donner un sens à sa vie ? Il prend alors un train pour Barcelone et commence à remplir les pages d'un petit carnet à destination de son jeune fils. Nous sommes en 1937, Antonin a 32 ans...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette fois, c'est Laurent Galandon, scénariste phare des éditions Bamboo Grand Angle, qui se lance dans sa série concept. En l'occurrence, La lignée est prévue en 4 albums, cernant la « malédiction des 33 ans » qu'aucun aîné d'une famille ne peut dépasser. Le défi de cette approche conceptuelle, c'est d'accrocher le lecteur dès le premier tome pour qu'il ait envie de savoir comment tout cela va boucler. Mais il faut aussi lui donner un véritable album à lire, qui ne soit pas une longue introduction rébarbative. Le contrat est rempli sur les deux plans, puisque ce premier récit très enlevé se lit avec intérêt, parfaitement rythmé par une équipe de scénaristes et un dessinateur ultra efficaces. Le dessin précis à l'encrage sombre d'Olivier Berlion décrit parfaitement la force des caractères et la dureté des combats dans la campagne espagnole. Le découpage millimétré des planches laisse une juste place aux dialogues pour compléter une action qui s'enchaine avec brio dans des cases aux cadrages impeccables. Le contexte de la guerre d'Espagne, l'enthousiasme idéaliste des brigades internationales et leurs premières désillusions devant l'apreté des combats, sont décrits avec authenticité. Ils donnent toute son épaisseur à cet album aux dimensions multiples. Il est trop tôt pour dire si les auteurs qui vont se succéder, sous la supervision de Galandon, relèveront le défi avec autant d'efficacité dans les volumes à venir. Trop tôt aussi pour jurer que le pitch initial de la malédiction tiendra le choc après 4 tomes. Mais la première pierre est posée et le lecteur est accroché...

voir la fiche officielle ISBN 9782818909126