parution 07 janvier 2015  éditeur Bamboo  collection Grand angle
 Public ado / adulte  Thème Historique

Le Train des orphelins – cycle 3, T5

Cowpoke canyon

Dans ses vieux jours, Lisa s'en veut de n'avoir pas fait davantage pour Joey et Jim. Nouveau développement d'une série sur le sort d'enfants orphelins dans l'Amérique des années 20.


Le Train des orphelins – cycle 3, T5 : Cowpoke canyon (0), bd chez Bamboo de Charlot, Fourquemin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2015

L'histoire :

Jim et Joey sont enfin réunis et discutent autour d'un verre dans le jardin de Bianca. Lisa évoque sa joie de voir les deux frères ensemble, tout en avouant une surprenante culpabilité de n'avoir pas pu faire davantage pour les deux hommes dans un passé lointain. Mais l'heure est plutôt à l'évocation des origines des deux frères, qui ressentent l'envie de comprendre d'où leurs parents biologiques étaient originaires. Près de 70 ans plus tôt, c'est Harvey qui menait la belle vie, après s'être fait passer pour Jim, et adopter par la très riche et très respectable famille du juge Hawk. Plein de rigueur et très honnête homme, le père adoptif a tenu a faire faire des recherches sur le passé de ses nouveaux enfants, et a pu démontrer qu'il étaient les héritiers d'un domaine en Irlande, ainsi que d'un titre de noblesse. Tout à sa droiture, le juge décide de retrouver la trace du frère de Jim, et propose à son fils d'aller lui-même avec Mme Goswell partager cette nouvelle. Harvey comprend évidemment que sa supercherie risque d'être démasquée par Joey. Aussi échafaude-t-il un plan, au cours du voyage qui les emmène vers Cowpoke Canyon. Pas question pour lui de perdre sa situation d'enfant privilégié, doublée peut-être bientôt d'un bel héritage usurpé. La rencontre avec Joey et Lisa promet d'être un nouvel épisode dramatique...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Philippe Charlot poursuit le déroulement de sa double intrigue, qui met en parallèle la vie d'enfants orphelins dans l'Amérique des années 20, et ce qu'ils sont devenus dans les dernières années de leur vie. Le pitch initial de la série était plein d'originalité, avec la description du sort incroyable des enfants sans parents envoyés dans tous les Etats de l'Union, le long des voies de chemin de fer de la conquête du territoire. Pour ce troisième diptyque, l'auteur continue d'apporter des révélations sur le passé de Jim et Joey, tout en ajoutant des ramifications à son intrigue, mais sans en approfondir la dimension de témoignage historique. Les nouveaux enjeux dramatiques de cet épisode sont un peu plus artificiels, le remords de Lisa en début d'album étant visiblement trop appuyé. La série devient une forme de mécanique parfois naïve, dont les dialogues pâtissent d'une tendance à l'accentuation forcée. Harvey est trop machiavélique, Madame Goswell trop faussement précieuse, Bianca vraiment trop gentille... Le bel exercice tout-public des deux premiers épisodes, servi par la jolie mise en image semi-réaliste de Xavier Fourquemin, devient peu à peu une série pour enfants aux effets prévisibles. C'est dommage pour ce Cowpoke Canyon, dont la couverture absolument superbe est un appel presque irrésistible.

voir la fiche officielle ISBN 9782818932360