parution 31 octobre 2012  éditeur Bamboo  Public ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale

Les sisters T7

Mon coup d'soleil, c'est toi !

C'est l'été. Les sisters partent en famille, direction le soleil et la belle ville de Sète, qui n'a rien à voir avec le chiffre, contrairement à ce que pense Marine. Le soleil et la bonne humeur sont au rendez-vous de ce tome... 7.


Les sisters T7 : Mon coup d'soleil, c'est toi ! (0), bd chez Bamboo de William, Cazenove
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2012

L'histoire :

Lorsque les parents de Marine lui apprennent qu'ils partent en vacances à Sète, la jeune fille cherche à savoir qui seront les trois personnes qui les accompagneront. Persuadée qu'il s'agit de leurs cousins, Marine va interroger Wendy afin de confirmer son hypothèse. La grande sœur essaie alors d'expliquer qu'il ne s'agit pas du chiffre sept, mais d'une ville qui porte ce nom. Mais rien n'y fait, Marine ne percute pas. Finalement, elle finit par aller voir sa mère en lui demandant de choisir un autre lieu de vacances où il n'y aura pas d'histoire de chiffres, pour qu'à son retour, elle puisse facilement tout raconter à ses copines sans s'embrouiller avec des nombres ! Puis, arrivée sur leur lieu de villégiature, la famille doit rejoindre un ami sur son bateau. Marine, qui adore les bateaux, court droit devant pour être la première. Mais elle se ravisse à la dernière minute, lorsqu'elle voit que le navire est posé sur l'eau. En effet, elle déteste les eaux profondes. Or comme si Alain, l'ami de ses parents, l'avait fait exprès : il a installé son embarcation de manière à ce qu'elle soit totalement entourée d'eau ! Finalement, Marine accepte de monter... Mais très vite, alors qu'ils naviguent sur l'eau, la benjamine s'ennuie. Elle cherche alors une tâche à effectuer sur l'embarcation... mais celle-ci ne possède ni rame ni voile. Alain lui propose alors de nettoyer son filet de pêche. Vexée, Marine s'en va, car elle trouve que l'ami de ses parents est sans-gêne pour oser lui demander de travailler alors qu'elle est en vacances...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Alors que le froid arrive au moment de sa parution (novembre 2012), le septième album des frangines Wendy et Marine est placé sous le signe des vacances et du soleil. 11 des 43 gags les montrent ainsi en vacances à Sète. Les autres se déroulent pendant leur temps libre, à la maison, avec les copines... Selon le principe bien rôdé et toujours aussi efficace, les auteurs William et Christophe Cazenove basent l'humour des situations sur la différence d'âge entre les deux sœurettes. Le fossé se creuse un peu plus, avec une Wendy adolescente, qui a des comportements de plus en plus adultes. À côté de cela, l'humour surgit également lorsque Marine a la fâcheuse tendance de tout comprendre de travers. Une nouvelle fois, l'album se lit avec beaucoup de plaisir. L'association de la sœur loufoque avec la sœur plus sérieuse permet un duo détonant. Enfin, ce qui rend la série encore plus attachante, c'est la mise en image super dynamique de William. C'est sans aucun doute parce qu'il s'inspire de ses propres filles que le dessinateur réussit à les rendre si expressives et drôles. À noter qu'en plus du gag final habituel montrant les filles à l'âge adulte, on découvre deux autres gags qui, eux, montrent le duo lorsqu'il était plus jeune. Ces flashbacks sont d'ailleurs plutôt marrants. Pour conclure, ce septième tome nous emmène certes en terrain connu, mais quand c'est de cette qualité, on ne s'en plaint pas.

voir la fiche officielle ISBN 9782818922026