parution 10 mai 2017  éditeur Bamboo  collection Grand angle
 Public ado / adulte  Thème Historique, Guerre

Monument amour T1

Chiens de guerre

Un sculpteur blessé lors de la première guerre mondiale se prend d’affection pour un chien. Mais quelle monstruosité de son passé fuit-il ? Mise en place d’une intrigue encore très mystérieuse, entre thriller et minute culturelle sur les canidés.


 Monument amour T1 : Chiens de guerre (0), bd chez Bamboo de Quella-Guyot, Floc'h, Bouët
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Sculpteur de profession et veuf, Camille vit mystérieusement son incorporation au sein des tranchées de Verdun comme une délivrance. Afin de ne pas s’attacher, les camarades de combat ne posent trop de question sur son passé. Jusqu’à ce jour de l’hiver 1917 où il se retrouve à moitié enseveli dans la boue, suite à l’explosion toute proche d’un obus. Il est déterré par un chien errant, qui signale sa présence aux autres poilus. Camille est gravement blessé à la jambe. Il est évacué inanimé jusqu’à l’hôpital de campagne le plus proche. Le chien suit le brancard et monte dans l’ambulance, de sorte que les médecins et infirmiers croient qu’il est le sien. Au réveil, Camille se prend d’affection pour cet animal qui lui a littéralement sauvé la vie. Le chien ne le quittera plus. Camille le baptise Bounty, comme un révolté. Camille est opéré de la jambe, puis il part en centre de rééducation à Arcachon, pour quelques semaines paisibles. Dans le parc du Casino transformé en hôpital, Camille repère qu’il manque une statue sur un piédestal. Il propose donc aux médecins de profiter de sa présence ici pour combler ce manque. Il a juste besoin d’un modèle. Or aucune des infirmières n’a le profil ou l’envie… On lui proposera donc une prostituée.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le scénariste Didier Quella-Guyot nourrit décidément un intérêt pour la première guerre mondiale, conflit majeur sur lequel il porte une relecture à travers des anecdotes décalées. En effet, après s’y être intéressé du côté de Tahiti (Papeete 1914), puis avoir imaginé la petite vie d’un facteur gigolo à l’arrière (Facteur pour femmes), il s’intéresse à présent au rôle des chiens incorporés dans l’armée. Sauveteurs, ravitailleurs, messagers… la plupart avaient un matricule, une plaque d’identité, un livret militaire ! Bien dressés, ces bêtes ne tergiversaient pas pour accomplir les missions de base les plus périlleuses. Or si ce focus didactique est réitéré et utile, il ne représente pas exactement l’intention première de Monument Amour. Quella-Guyot nous titille surtout avec une intrigue glauque et encore bien mystérieuse. Pourquoi le « héros » Camille fuit-il sa vie nantaise ? Cet artiste sculpteur et aimant envers les chiens est-il réellement un héros au sens vertueux ? A-t-il commis une monstruosité ? Le scénariste avance ses indices en restant en dehors des sentiers battus, sans sensationnalisme et en brouillant les pistes. Pour ajouter un peu de légèreté à ce sujet qui pourrait friser la déprime, il pratique une forme de comique de répétition du « malentendu » à travers les dialogues. Le lecteur devra attendre le second opus du diptyque pour en savoir plus, accompagné par les planches dessinées par Arnaud Floc’h, au trait toujours très pro, auquel on peut juste reprocher un certain académisme.

voir la fiche officielle ISBN 9782818941553