parution 09 janvier 2010  éditeur Bréal  Public ado / adulte  Thème Autour du 9ème art, Humour

À bâtons rompus T1

Un avenir radieux

Nicolas Poupon met en scène la nature humaine avec tendresse et talent, en se jouant techniquement des contextes et des sensations avec les phylactères. Un exercice d'art séquentiel inédit et pertinent !


 À bâtons rompus T1 : Un avenir radieux (0), bd chez Bréal de Poupon
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bréal édition 2010

L'histoire :

Les membres de plusieurs familles, plongés dans moult situations ou états d’esprit de la vie courante, disent ou pensent « Bla »… et le traitement qui est techniquement accordé à cette communication précise fait tout le sel d’un recueil d’une centaine de pages.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La grande spécialité de Nicolas Poupon, c’est de faire de grandes choses à partir d‘un petit rien. Il l’a prouvé en livrant pas moins de 6 recueils de gags de sa série animalière Le fond du bocal, qui mettent en scène de bêtes poissons rouges dans leur bocal. Soit l’un des animaux les plus apathiques dans l’environnement le plus dépouillé qui puisse se trouver. Avec Bâtons rompus, à partir d’un sujet de base tout aussi minimaliste, il se livre à un exercice de style relativement inédit et pourtant d’une importance majeure dans l’art séquentiel : il joue avec les bulles ! (et cela n’a rien à voir avec les poissons rouges). Oui, cela peut paraître futile, voire dispensable, ainsi présenté… Néanmoins le recueil qui en résulte, aujourd’hui publié par les éditions Bréal, se montre d’une grande pertinence, un mode d’emploi précieux pour les illustrateurs en recherche de techniques visuelles pour ajouter à l’expressivité de leurs histoires. Car là où l’exercice tournerait court chez n’importe qui, Poupon tire des joyaux de lyrisme. Dans les mots, ses personnages ne prononcent pourtant rien d’autre que « blabla » et tout l’intérêt de la manœuvre réside dans la traduction de l’émotion à travers le traitement réservé aux phylactères. Poupon s’en sert parfois comme de ballons de baudruches, des nuages, des gribouillis d’humeurs noires, il joue sur la quantité de « Bla », y fait entrer ses personnages… Qu’il s’agisse d’illustrer des expressions, des situations récurrentes de nos vies, des états d’esprit, Poupon trouve systématiquement l’astuce visuelle qui convient, de fait très parlante sans avoir besoin de mot. A raison d’un dessin caricatural par page (souple, le recueil en noir et blanc compte près d’une centaine de pages), Poupon cible ici plutôt la famille et le couple, via un joli catalogue de nos fantaisies de caractère. Il y a le timide, le dépressif, les malaises de couple, les joies et les tristesses, la communication parlée dans tous ses travers, les difficultés d’élocution… La signification des dessins n’est jamais frontalement délivrée : les yeux du lecteur rompu à la lecture de BD comprennent immédiatement le sens, la tonalité de la situation, et son explicitation (l’expression ou le trait de caractère ciblé est indiqué en bas et à l’envers) en soulève généralement l’évidence (« Ah bah oui, c’est exactement ça ! »). Evidemment, vous l’aurez compris, l’ouvrage n’est pas une BD à proprement parler : il ne faut pas y chercher autre chose qu’un exercice de style. Mais son côté insolite et son inventivité raviront et amuseront sans conteste les bédéphiles endurcis. Or – et c’est incroyable – il n’a pas tout dit sur le sujet : un second opus dans le même registre est annoncé pour janvier 2010…

voir la fiche officielle ISBN 9782749509259