parution 14 novembre 2014  éditeur Çà et là  Public ado / adulte  Thème Roman graphique, Guerre

Tsav 8

Lorsqu'il reçoit son ordre de mobilisation, Gilad n'imagine pas qu'une partie de son passé va resurgir. Un récit autobiographique original et onirique, dans un Israël très actuel.


Tsav 8, bd chez Çà et là de Seliktar
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Çà et là édition 2014

L'histoire :

Gilad vient de recevoir un message sur son téléphone portable, annonçant que l'armée commençait à rappeler les réservistes. Il hésite à répondre à l'appel, sa dernière période militaire remontant loin dans son passé. Lors de son incorporation pour le service militaire, le jeune homme n'avait pas brillé par son enthousiasme. Mais l'armée israélienne avait trouvé pour lui un poste de gardien à l'entrée d'une base militaire. Ce rôle lui évitait toute exposition à un réel maniement des armes et lui permettait de consacrer son temps à la passion du dessin, qui allait le conduire quelques années plus tard à publier ses premières bandes dessinées. Lors de cette nouvelle incorporation à laquelle il répond finalement, Gilad se voit confier le rôle de rabatteur. Il va parcourir les villes israéliennes pour retrouver ceux qui tentent de ne pas répondre à l'appel aux réservistes, une pratique très courante pour une génération qui n'adhère pas forcément à la militarisation à outrance de la vie quotidienne de leur pays. Au cours de ces voyages en bus à la recherche d'hommes qui tentent de refuser leur rôle de soldat, Gilad va voir son propre passé resurgir...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'auteur israëlien Gilad Eskitar propose ici un récit autobiographique tout à fait original, tant dans le sujet abordé que dans sa forme. Le TSAV8 est un ordre de mobilisation auquel tous les israëliens sont susceptibles d'avoir à répondre un jour. Dans le cas présent, c'est lorsqu'une série de roquettes a atteint le pays, fin 2012. En mettant en scène sa propre expérience, l'auteur évite tous les écueils du récit purement réaliste, et nous fait vivre une sorte de voyage artistique totalement imprévu. Le contexte ultra réaliste d'un pays en situation de guerre sert de toile de fond à un chemin personnel au cours duquel un homme se re-découvre à travers les autres. Il questionne son art, le rôle qu'il joue dans une société bien réelle, l'influence qu'il peut avoir sur ses concitoyens. Le traitement du récit est parfois contemplatif, souvent flottant dans une atmosphère pleine d'impressions visuelles oniriques. Le trait fin d'Eskitar est très élégant, léger et posé sur des couleurs monochromes qui changent de chapitre en chapitre. TSAV8 est une œuvre personnelle et contemplative, qui nous immerge au sein d'une réalité quotidienne dont nous ignorions l'existence. Un témoignage personnel sans affirmations et sans certitudes. Une démonstration assez réussie du potentiel narratif d'un album de bandes dessinées.

voir la fiche officielle ISBN 9782369902065