parution 22 octobre 1998  éditeur Casterman  collection Ligne rouge
 Public ado / adulte  Thème Policier, Aventure - Action

Caroline Baldwin T3

Rouge Piscine

Une femme étranglée sur la plage, un auteur de roman scalpé et mort dans une piscine… Caroline Baldwin va devoir s’employer pour résoudre une enquête tortueuse. Début d’un diptyque palpitant.


 Caroline Baldwin T3 : Rouge Piscine (0), bd chez Casterman de Taymans
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 1998

L'histoire :

Dans l’Amérique profonde, un groupe d’individus se masse devant une station-service. Ils manifestent contre la présence de magazines pornographiques dans ses rayons. Leur chef, le colonel Norton, s’avance et demande au gérant de l’établissement d’ouvrir, sans quoi il mettra le feu à la station-service. À des dizaines de kilomètres de là, à Coney Island, Caroline Baldwin cherche un nouvel appartement. Elle est hébergée par sa copine Andie. Un évènement sort la jeune femme de son quotidien tranquille : on vient de retrouver le corps inanimé d’une jeune femme sur la plage. Dans l’une de ses poches intérieures, la police a retrouvé la nouvelle adresse de Caroline qui crèche chez Andie. Avec l’inspecteur Philips, elle se décide donc de mener l’enquête. Après avoir englouti un hot-dog avec lui, Caroline rentre chez elle. A un coin de rue, elle tombe sur un étrange personnage qui lui dit qu’il connaît la fille de la plage. Ensuite, celui-ci détale comme un lapin. Caroline est circonspecte. Elle retrouve Andie au Luna. Alors que les deux jeunes femmes rentrent chez elle, elles découvrent dans la piscine le corps ensanglanté d’un homme. C’est Tim Allen, un auteur de romans érotiques, l’homme qui connaissait la jeune fille trouvée morte sur la plage...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au début, cette aventure devait s’appeler Mort d’un nègre. Mais avec un titre pareil, Casterman n’était pas très chaud, surtout dans un contexte de politique française où l’extrême droite multipliait les percées dans les élections. A l'époque, André Taymans aime le côté provocateur de son titre et le défend bec et ongles. Bernard Ciccolini lui demande d’en trouver un autre, alors qu’il est en réunion de crise avec ses représentants. Rouge Piscine est donc trouvé en 5 minutes. Plus abstrait, il réconforte la direction. Mais cette anecdote n’est pas la seule : Casterman est à vendre et ses futurs acheteurs veulent se débarrasser de toutes les séries faisant moins de 10 000 exemplaires vendus. Un véritable coup de massue pour Taymans, qui est alors contacté par Bayard Presse. L’éditeur souhaite que Taymans crée un personnage ersatz de Caroline, moins sulfureux. Taymans est dans l’impasse. Casterman change alors son fusil d’épaule et souhaite réduire ses coûts, en passant du format 64 pages au 46 pages. Problème de taille : Taymans a déjà réalisé 40 planches et il lui est impossible de finir son histoire en 6 planches. Il décide donc d’en faire un diptyque, en faisant une rallonge. Rouge piscine marque aussi l’arrivée de l’inspecteur Philips. Ce récit multiplie les pistes et joue la carte du rebondissement, si bien qu’on ne s’ennuie pas une seconde. Le trait de Taymans se fait plus précis, avec des couleurs de Bruno Wesel de plus en plus profonde. La suite dans La dernière danse.

ISBN 9782203379039