parution 20 janvier 2016  éditeur Casterman  collection Sociorama
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Chantier interdit au public

Le jeune intérimaire Ahmed Zidane part travailler sur un chantier de construction en tant que ferrailleur. Il retrouve Soleymane, un ami qui connait bien le métier. Une immersion amusante dans les coulisses du BTP.


Chantier interdit au public, bd chez Casterman de Braud
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2016

L'histoire :

Le lundi matin, tôt, c’est l’effervescence devant l’agence d’intérim « pauvre comme Job Intérim ». Les jeunes travailleurs, de toutes nationalités, viennent chercher du travail dans le BTP. C’est le cas du jeune Ahmed Zidane qui se présente pour la première fois dans cette agence. Les deux responsables de l’agence arrivent. Il y a Dominique, le boss, et Jacqueline, la secrétaire. C’est elle qui ouvre les portes et qui sélectionne les dossiers dont elle a besoin, à savoir, les intérimaires. Pour ce matin, Dominique a besoin de trois ferrailleurs uniquement. Jacqueline reçoit les personnes et fait le tri de ceux qui sont réglos et de ceux dont les papiers sont douteux. Ahmed se présente comme ferrailleur et Jacqueline lui valide son dossier. Il doit se rendre dès lors à l’adresse du chantier afin de se présenter au chef. Dominique explique comment fonctionne la répartition du travail pour les intérimaires. Les boubous (les noirs), ne peuvent être que manœuvres. Aucun français ne prendra ce poste, trop difficile, ingrat et mal payé. Les ferrailleurs, c’est plutôt les arabes. A chacun sa place et tout marche bien…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La nouvelle collection « Sociorama » de Casterman présente des petites histoires dont le but et de joindre la sociologie à la bande dessinée. Il s’agit de présenter des fictions qui décrypte l’aspect social d’une situation professionnelle. Ici, Nicolas Jounin propose un scénario construit sur une immersion dans le monde du BTP, qu'il a lui-même pratiqué afin de comprendre les ficelles de ce microcosme. Riche de son expérience et de son vécu, il montre les différentes facettes de cet univers dont la hiérarchie particulière et l’organisation du travail sont mal connues pour les gens de l’extérieur. Sur un dessin de Claire Braud, il découpe son récit sur une semaine de travail lors de laquelle, un jeune intérimaire, Ahmed, va faire l’expérience difficile de ce monde, aidé par un ami déjà aguerri, Soleymane. Ce dessin en noir et blanc de quatre cases par planche, au trait simpliste, parfois naïf, enjolive le récit à sa façon. On découvre évidemment un univers de travail très précaire, raciste, dans lequel coexiste tout un ensemble de statuts différents. Le BTP, au nom de la productivité, exploite au maximum, mais de façon hiérarchisée, les travailleurs précaires souvent illégaux. L’auteur dénonce donc de façon humoristique et indirecte la discrimination sur les chantiers et les conditions de travail pénibles, qui sont le quotidien de ces travailleurs.

voir la fiche officielle ISBN 9782203095281