parution 20 juin 2012  éditeur Casterman  collection Kstr
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action

En silence

Un couple, une famille et un mono partent en expédition canyoning. A eux remous, chutes d’eau et imprévus. Pour Juliette, le temps est venu de se dépasser, histoire ensuite de faire le bilan… Audacieux et rafraichissant. Une merveille visuelle.


En silence, bd chez Casterman de Spiry
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star
  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star
  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star
©Casterman édition 2012

L'histoire :

Dans le sud de la France, un été comme les autres. Un petit groupe d’amis composé de deux couples, deux enfants et un moniteur part faire du canyoning : à eux le grand air, le chaud soleil méridional et les sensations fortes. Au menu : frissons garantis et dépaysement pour une aventure en pleine nature, chaude et luxuriante… Seulement voilà : à l’épreuve du torrent, face aux dangers et aux caprices de la nature, Juliette va peu à peu se révéler à elle-même. Plusieurs fois, elle se perd ou se retrouve seule au cœur de vertigineuses gorges, confrontée à ses démons, à ses failles et interrogations les plus intimes. L’occasion pour elle de s’interroger sur l’avenir de son couple et d’y voir plus clair. Insatisfaite de sa relation, ne supportant plus l’absence de contact avec Luis, elle souhaite améliorer les choses… ou simplement y mettre un terme. En tout cas, cette journée arrive à point nommé pour se changer les idées, sinon retrouver un horizon acceptable. Nager et flotter, voilà le parfait contrepied à l’inertie de son couple…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour un premier essai, c’est une belle réussite. Avec En silence, parenthèse aquatique gorgée de vitalité et de grâce, Audrey Spiry risque bien de faire parler d’elle. Au-delà d’une histoire sans grande originalité sur le fond, celle d’un couple fragile qui tente de recoller les morceaux au cours d’une virée canyoning, l’auteure livre un opéra visuel de toute beauté, aux couleurs chaudes et exaltées, sous l’eau, entre les rochers ou dans la nature. D’une belle expressivité picturale, jouant des aplats de couleurs pour dessiner les formes, la BD d’Audrey Spiry se rapproche davantage de la peinture que de la BD classique. Les fauvistes ne sont pas loin : on pense évidemment à Matisse mais aussi à Dufy et Othon Friesz. Le dessin brut et l’harmonie des couleurs en disent beaucoup sur le ressenti et la psyché de l’héroïne, à la fois agile dauphin ailé, odalisque libérée ou sirène apeurée. L’eau, recouvrant les trois-quarts de l’ouvrage, purifie et régénère tandis que la nature, verte, luxuriante, rassurante et protectrice, elle, fait penser à l’Eden retrouvé, symbole d’unité qui caractérise les cycles du temps... L’eau, elle, étant symbole d’une promesse, car Juliette s’y immerge sans s’y dissoudre totalement : elle retourne aux sources pour mourir symboliquement, se ressourcer et y puiser une force nouvelle, une vitalité perdue. Faisant preuve d’un sens du mouvement peu commun et d’une maîtrise technique étonnante, l’auteure s’amuse aussi à jouer des ambiances, tour à tour oniriques ou angoissantes, aux frontières du réel vers la fin. L’eau, pansement salutaire, procure ici apaisement de l’âme à Juliette dans un silence tout abyssal, même suffocant par moment. La journée de canyoning, elle, sonnera comme le début d’une renaissance. Seul péché de jeunesse, peut-être, un peu comme chez Bastien Vivès d’ailleurs, les dialogues banals et anecdotiques, certes raccord avec le ton du récit, mais finalement pas toujours utiles au regard de la puissance graphique. Toutefois, pour une première BD, on est littéralement scotché par cette gifle chromatique enchanteresse, fluide et légère comme une âme pacifiée. A suivre…

voir la fiche officielle ISBN 9782203032729