parution 01 janvier 2010  éditeur Casterman  collection Ecritures
 Public ado / adulte  Thème Espionnage, Guerre, Historique

L' espion de Staline

Pendant la seconde guerre mondiale, au Japon, les derniers mois de la vie de Richard Sorge, un journaliste attaché à l'ambassade d'Allemagne oeuvrant en sous-main pour Staline et la défaite nazie. Un récit historique dense et parfaitement conduit.


L'espion de Staline, bd chez Casterman de Kreitz
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2010

L'histoire :

Eta Harich-Schneider, une pianiste de renom, arrive à Tokyo en mai 1941. Sous le prétexte d’une tournée de concerts, elle a quitté précipitamment l’Allemagne et trouve refuge chez une vieille amie, Helma Ott, l’épouse de l’ambassadeur. Très rapidement, elle fait connaissance avec l’une des figures de la petite communauté allemande de Tokyo : Richard Sorge, officiellement rédacteur au Frankfurter Zeitung, mais ayant bien d’autres activités. En effet, après avoir opéré à Shanghai, Sorge anime depuis 10 ans un vaste réseau au Japon qui se charge de transmettre aux soviétiques des informations susceptibles de contrer les velléités belliqueuses d’Hitler ou celle de l’allié japonais à leur égard. Pourtant particulièrement apprécié par l’ambassadeur Ott, Richard Sorge devient quelque peu gênant : l’alcool aidant, l’homme ne se prive pas, en public, d’afficher régulièrement son mépris envers le régime nazi. Cependant, le journaliste est un homme précieux qui sait intelligemment jouer un double jeu, effectuant à l’occasion des missions fructueuses pour Ott et ses subordonnés. De son côté, Eta vit avec ennui au rythme de l’ambassade et des commérages relayés par Frau Ott, qui trouve ainsi un substitut à ses problèmes de couple. Pour briser cette triste routine, le décidemment indispensable Richard Sorge trouve une solution : il séduit la pianiste pour une sulfureuse romance…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’est une immersion inattendue que nous offre Isabel Kreitz en nous faisant partager quelques mois de la vie de Richard Sorge, cet espion à la solde des soviétiques qui œuvra au Japon, entre autres, pour la défaite d’Hitler. Le choix opéré pour traiter le sujet s’éloigne en effet volontairement des chemins empruntés habituellement par les thrillers d’espionnage (avec leur panoplie de clichés) et de la même manière, il refuse de proposer une description historique plate. Ce qui indéniablement fait mouche au fil de ces quelques 250 pages, c’est la chronique sociale brossée, que l’auteure superpose habillement au destin de Sorge. Le résultat est sans appel : on est irrémédiablement aspiré par le tourbillon de la vie d’ambassade, par les décalages que crée l’isolement des ressortissants allemands ou par le jeu hypocrite qui s’opère entre les protagonistes à chaque instant. Au-delà, on se satisfait de suivre l’Histoire sous un angle inhabituel pour constater que tous les allemands n’étaient pas de fervents partisans d’Hitler et que l’opportunisme ou le « sauver sa peau » passait avant tout. Le tout est savamment rythmé par la personnalité atypique de Sorge. Un tempérament façonné par son activisme pro-soviétique, ses conquêtes amoureuses, par son désespoir, sa mégalomanie, ses excès d’alcool, ses provocations et ses volontaires mises en danger. Aussi, vous ne serez pas surpris de vous laisser embarquer dans un ouvrage dense, touffu et relayé par un dessin détaillé, besogneux, impeccablement cadré, auquel le noir et blanc s’adapte parfaitement. Un graphisme augmentant même la lisibilité. Aucune raison donc de ne pas plonger avec Isabel Kreitz dans ce pan historique méconnu.

voir la fiche officielle ISBN 9782203029637