parution 16 mars 2011  éditeur Casterman  collection Soleil Celtic
 Public ado / adulte  Thème Historique

La mémoire d'Abraham T2

Arsinoé est morte

Exilée depuis peu à Rome, la famille d’Absalon apprend une triste nouvelle : la « perte » d’Arsinoé, convertie par amour au rite chrétien… Un second volume autrement plus convaincant, adapté du best-seller de Marek Halter. A suivre...


La mémoire d'Abraham T2 : Arsinoé est morte (0), bd chez Casterman de Le Gal, Voulyzé, Morvan, Dupré, Besse, Studio 9, Rosinski
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2011

L'histoire :

Rome, en l’an 3895 de la création du monde par l’Eternel (135 ap. J.-C.). Il était temps qu’Amnon, fils d’Absalon, apprenne de la bouche de son père l’histoire de sa famille. Depuis la destruction du Temple de Jérusalem par les Romains, les révoltes successives du peuple juif n’avaient cessé de se heurter à la fermeté de l’Empire. Il fallut à Abraham et ses fils quitter la Judée (renommée bientôt Palestine), puis Alexandrie et rejoindre la plus grande ville du monde antique, afin d’y trouver refuge. Là, noyé dans la masse, la famille d’Absalon survécut. Mais alors que son fils recevait la mémoire des siens, sa fille se perdait en conversion. La nouvelle vint en effet au patriarche, qu’Arsinoé s’était enfuie avec un chrétien. Après un détour à la Synagogue et une enquête auprès de la communauté, Absalon et Amnon durent se résoudre à accepter la triste réalité : Arsinoé n’était plus. Seule vivait désormais Marie, de son nouveau prénom de baptême. Père et fils furent témoins de la scène aux catacombes. De crainte et d’espérance. Ainsi s’écrivait l’histoire naissante – et douloureuse – des descendants d’Abraham…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le premier volume avait déçu. Attendue – tant l’œuvre originale a marqué les esprits – cette adaptation du best-seller de Marek Halter pêcha par une mise en place lourde et difficile, ainsi qu’un dessin décevant (au regard notamment du travail magistral de couverture signé Gregorz Rosinski). Corrections faites, La Mémoire d’Abraham prend son envol sur ce second album autrement plus maîtrisé tant du point de vue de l’intrigue que graphique. En charge du visuel – en plus de Steven Dupré pour les rares scènes contemporaines – Xavier Besse s’en sort bien mieux que son prédécesseur, livrant des planches aux décors scrupuleux et fouillés, et aux premiers plans vivants. Sans jamais répéter (voire radoter) le texte, l’image le complète fidèlement, densifiant encore un propos d’une richesse considérable. Dans les pas de l’écrivain, Jean-David Morvan – aidé de Frédérique Voulyzé et Yann Le Gal – revient sur les épisodes heureux – et moins – qui virent grandir la famille des descendants d’Abraham sous l’empire de Rome. Insistant sur les noms, alliances et exils successifs des personnages, l’œuvre s’articule autour des questions d’identité et de transmission. Entre craintes et espoirs, la lignée vibre au diapason de la grande Histoire et nous rappelle nos racines méditerranéennes et judéo-chrétiennes. Une aventure humaine qui durera, si le veut l’Eternel et selon la jolie expression employée pl.37, « jusqu’à la consommation des siècles »…

voir la fiche officielle ISBN 9782203026544