parution 09 janvier 2013  éditeur Casterman  collection Ecritures
 Public ado / adulte  Thème Historique, Sport - Baston

Le Boxeur

Le destin tourmenté et incroyable du polonais Hertzo Haft, devenu boxeur aux USA, après avoir survécu aux camps de la mort nazis. Un bel hommage, classique, tragique et romantique…


Le Boxeur, bd chez Casterman de Kleist
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2013

L'histoire :

En septembre 1963, alors qu’il est en voiture avec son fils à ses côtés du côté de Miami, Harry Haft, ancien boxeur d’origine polonaise, est obligé de sortir de l’autoroute pour… se mettre à pleurer. « Un jour, je te raconterai tout », lui dit-il. Son histoire commence 24 ans plus tôt, en 1939 en Pologne, alors que le pays vient d’être envahi par l’Allemagne nazie. Alors enfant, Hertzko (son vrai prénom) fait alors du marché noir avec les denrées que vend sa famille de maraichers, de l’autre côté de la frontière occupée. Une nuit, il rentre même en sang chez son grand-frère Aria, soutien de famille. Il a été touché par une balle allemande. Il se remet vite de cette blessure et montre un caractère plutôt bagarreur. Lui et Leah sont amoureux et se promettent de se marier dans un monde meilleur. Puis un jour, il fait une diversion pour empêcher que son frère soit déporté dans un camp nazi. Résultat : c’est lui qui est embarqué à la place d’Aria. Il vit l’enfer des wagons, des camps, du travail forcé, harassant. Etant donné sa forte stature physique, il est toujours épargné par l’épuration. Il pactise alors avec un contremaître qui lui permet, contre quelques larcins, de rester en contact écrit avec Leah. Elle lui écrit qu’il leur faut se débrouiller pour partir en Amérique : ils vivront heureux là-bas…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après s’être intéressé au chanteur Johnny Cash et à Fidel Castro (au sein de la même collection Ecritures, pour ce dernier), Reinhard Kleist poursuit dans la même veine biographique en focalisant sur le destin de Hertzko Haft. Ce boxeur polonais fut surtout connu aux USA à la fin des années 40 et laisse aussi son empreinte pour s’être sorti des camps de la mort nazis, après y être resté durant toute la guerre. Après une introduction en flash-forward – la conclusion boucle sur cette séquence – ce roman graphique de 180 pages revient en deux gros chapitres sur le tragique périple de Haft pour survivre et retrouver celle qu’il aime. On suit donc tout d’abord l’horreur absolu des camps de concentration auxquels il a survécu, du moins physiquement… car psychologiquement, des fantômes le poursuivent toute sa vie. Au terme de ce long chapitre européen, il émigre aux USA où il mène une courte carrière de boxeur. C’est un bel hommage que lui rend là l’auteur allemand Kleist, avec un joli dessin semi-réaliste encré et très dynamique, en noir et blanc. Notons que l’album fut publié par bribes au cours de l’année 2011, dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung

voir la fiche officielle ISBN 9782203063037