parution 17 septembre 2014  éditeur Casterman  collection Ligne rouge
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Policier

Le tueur T13

Lignes de fuite

Mariano mort, des hommes à ses trousses… Le Tueur cherche une porte de sortie. Épilogue d’une des plus grandes séries de ces dernières années (Une véritable tuerie !). Merci à messieurs Matz et Jacamon qui ont toujours su viser juste !


Le tueur T13 : Lignes de fuite (0), bd chez Casterman de Matz, Jacamon
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2014

L'histoire :

L’expédition musclée dans l’appartement des dealers a mal tourné. Mariano s’est pris une balle perdue. Haywood et le Tueur décident de l’emmener se faire soigner. Malheureusement, Mariano décède sur le trajet. Les deux hommes décident d’aller voir son Parrain pour lui apprendre la nouvelle. Celui-ci ne veut qu’une seule chose : la peau de tout le cartel et de leur famille toute entière. Haywood et Le Tueur déclinent l’offre du parrain car ils préfèrent se faire discrets, par les temps qui courent. Haywood va rester à Cuba. Le Tueur, quant à lui, va retrouver sa femme et son fils dans la forêt. En arrivant là-bas, il apprend que trois hommes sont arrivés dans la forêt en prétendant être chasseurs. Les villageois ont eu leur peau. Avec leurs armes automatiques, ils étaient sûrement à la recherche d’un gibier de choix…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Rideau. Après plus de 15 ans de bons et loyaux services, le Tueur remballe ses flingues et tire sa révérence. On est un peu triste que ça s’achève ainsi, tant cette série a su garder sa puissance narrative et sa pertinence graphique durant 13 albums. Finies les tirades pleines de cynisme et de nihilisme sur le monde et ses hommes. Dans ce dernier baroud d’honneur, le Tueur nous sort encore des paroles lourdes de sens : « On sera 10 milliards en 2100. Le gâteau se rétrécit et les convives prolifèrent... À la fin, il y aura les hommes, les rats et les cafards. Au moins, on sera à notre aise. » Finies aussi les planches de Luc Jacamon avec son trait efficace et fluide. Pour le dessinateur du Tueur, il fallait bien terminer cette aventure un jour (et ne pas faire comme ces séries à rallonge qui perdent de leur superbe comme une Peau de Chagrin) : « 13 albums c’était largement suffisant. Avec Matz, on n’avait pas forcément prévu la fin après 3 cycles. Finalement, c’est apparu comme une évidence qu’il fallait arrêter avant d’atteindre notre point de rupture. On voulait éviter la lassitude. » Le Tueur n’a pas pris sa retraite pour autant. On attend impatiemment son adaptation au cinéma par le réalisateur de Seven qui vient de sortir l’excellent Gone Girl au cinéma. « Ça se réchauffe. David Fincher va passer à l’acte bientôt. Matz a travaillé étroitement avec lui pour développer le projet. Ce serait la cerise sur le gâteau qui clôturerait cette série de façon idéale. » avoue Jacamon. On a hâte de voir ça !

voir la fiche officielle ISBN 9782203078321