parution 23 mai 2012  éditeur Casterman  Public ado / adulte  Thème Policier, Sport - Baston

Matt Peterson T1

London running

Durant les Jeux Olympiques de Londres, le photoreporter Matt Peterson démêle une sombre affaire de pression criminelle sur un marathonien tchèque. Episode pilote d’une série de thrillers dans le milieu sportif.


 Matt Peterson T1 : London running (0), bd chez Casterman de Bollée, Stom
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2012

L'histoire :

Matt Peterson est photographe pour la presse sportive française. Il est donc normal qu’il soit sur le pied de guerre en Angleterre, ce 26 juillet 2012, à quelques jours de l’ouverture des Jeux Olympiques de Londres. Etant donné que ce sont ses premiers jeux, il n’a pas trop des conseils d’un vieux briscard comme Grégoire, journaliste lui aussi accrédité. Ensemble, ils reçoivent les consignes de sécurité New Scotland Yard, et Matt en profite pour draguer une jeune « chief inspector » très sexy. Son talent lui permettra d’obtenir son numéro de portable. En marge de cet évènement, un sombre individu complote en employant les grands moyens. Le Dr Elko s’est déjà arrangé pour que le kenyan Obikele, champion du monde du marathon, se fasse flinguer par son épouse (pour adultère). Il s’attaque à présent à la famille du tchèque Miroslav Palick, lui aussi champion potentiel du prochain marathon. Elko kidnappe sa femme et ses enfants et négocie avec l’athlète leur libération, par portable interposé, contre un sabotage de la fameuse épreuve de fond, qui se tient traditionnellement le dernier jour des jeux. L’objectif est de faire gagner l’éthiopien, car le principal sponsor des jeux, William Jenning, à la tête du conglomérat de sport-business Scorpio Holding, brigue un juteux marché de téléphonie mobile dans ce pays…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En plus d’être scénariste BD, Laurent-Frédéric Bollée est rédacteur en chef de Motors TV et journaliste spécialisé dans les sports mécaniques. Dans le 9ème art, il s’est pourtant essentiellement illustré dans le genre fantastique à hautes tensions (Apocalypsemania, L’idole et le fléau, L’ultime chimère). Aujourd’hui, à quelques semaines de l’ouverture des Jeux Olympiques de Londres 2012, il réunit ses deux casquettes pour une nouvelle série coéditée par Casterman et le journal L’équipe. Journaliste contemporain, comme bien d’autres héros avant lui, le personnage de Matt Peterson mitraille en effet de son appareil photo dans le milieu du sport de haut niveau. Dans un registre d’anticipation immédiate, il enquêtera à chaque épisode en marge d’un évènement sportif particulier : le tome 2 devrait aborder le centenaire du Tour de France en 2013. Pour le moment, actualité oblige, les Jeux londoniens servent de contexte à cette première intrique, qui met en scène une affaire de pressions criminelles sur des athlètes, pour favoriser la victoire d’une nation plutôt qu’une autre… et générer ainsi quelques retombées lucratives. Par ce biais, Bollée aborde différentes facettes intéressantes dans les coulisses du sport international : pouvoir des sponsors, sécurité des installations, organisation… Il en profite aussi pour digresser sur quelques anecdotes (le scandale du marathon en 1908). Toutefois, la narration emprunte un rythme un brin mécanique et jamais totalement palpitant. La faute peut-être aux personnages graphiquement très figés – bien que proportionnellement toujours justes – du dénommé « Stom », qui a la particularité de dessiner très exactement comme Jean-Yves Delitte (comme c’est bizarre…). Au-delà de ces contingences rocambolesques, le propos aborde tout de même une question de fond pertinente, qui pourrit le milieu du sport de haut niveau depuis que celui-ci est mondialement médiatisé : les résultats des épreuves sportives sont-ils – tout au moins partiellement – soumis aux pressions publicitaires ?

voir la fiche officielle ISBN 9782203057944