parution 01 octobre 2008  éditeur Casterman  collection Kstr
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Guerre

Mes affinités sélectives

Claire se réincarne indéfiniment le même jour. Elle en profite pour composer à chaque fois différemment un groupe de clients piégés dans restaurant par une guerre civile. Un ovni atypique, frais et plein de bonnes idées, mais pas totalement abouti...


Mes affinités sélectives, bd chez Casterman de Limousi, Rézo, Gillet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2008

L'histoire :

Dans un quartier délabré de Shanghai, un homme récupère un appareil photo dans la réserve d’un restaurant français. Soudain, les caisses de boisson se trouvant sur le trottoir voltigent à l’intérieur de la boutique : un chauffard vient de foncer dedans en voiture ! Claire, une jeune femme, sort du véhicule et s’allume une clope, absolument pas troublée par le charivari qu’elle vient de provoquer. Les clients attablés n’ont pas le temps de lui parler, que l’immeuble en démolition d’en face s’écroule tout entier sur la rue ! L’entrée du restaurant est totalement obstruée par des gravats et une dizaine de personnes se retrouvent coincées à l’intérieur de la propriété. Tandis que tous s’affairent à dégager une sortie, une jeune fille interroge Claire sur la raison de son accident délibéré. Celle-ci leur dit qu’il fallait absolument qu’elle s’enferme avec eux dans ce restaurant, avant que le mur ne s’effondre. Elle explique alors qu’elle vit quelque chose du genre de ce qui arrive à Bill Muray dans le film Un jour sans fin : à chaque fois qu’elle meurt, elle revient indéfiniment à ce jour du 11 janvier. A force, elle a déterminé que les personnes présentes dans ce lieu précis pouvaient changer la donne des terribles évènements qui ont lieu à l’extérieur, au même moment. Du coup, à chacune de ses réincarnations, elle module les combinaisons des personnes qui restent bloquées, afin, à terme, de changer les choses…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Un an tout rond après avoir dessiné le one-shot Effleurés pour Isabelle Bauthian, Sylvain Limousi alias Saulne, nous revient en solo avec cet ovni « indé » de 130 pages. Ovni, c’est le mot, tant l’histoire proposée se distingue des normes. Les fans (et ils sont nombreux !) du film Un jour sans fin retrouveront tout d’abord la même jubilation devant l’énorme potentiel de l’idée de départ des immuables réincarnations. Et pourtant, le concept est rapidement énoncé pour être quasiment aussitôt abandonné. Saulne focalise dès lors sur les comportements collectifs en temps de guerre ! Car ce que ne dit pas le résumé ci-dessus, c’est que la suite oscille entre une ambiance de guérilla urbaine sanglante et des palabres entre protagonistes. Accointances, lâchetés et autres traitrises… Dommage… A partir d’un potentiel scénaristique phénoménal, traité avec un détachement narratif pertinent et intelligent, le récit s’enlise dans des rapports humains un peu fastidieux et pas très fluides. Une ambition revue à la baisse ? Pas vraiment : le concept des réincarnations de Claire était surtout un moyen habile de moduler les affinités et de se concentrer finalement sur les champs du possible. Car en dépit de la tournure systématiquement mortelle des évènements, ces réincarnations lui permettent de jouer avec son petit monde. Dans quelle mesure les combinaisons de son casting peuvent-elles modifier la tragique destinée collective? En toile de fond, point une réflexion sur le libre arbitre et l’influence de nos décisions sur notre destin. Saulne nous balance alors des tas de fausses pistes frustrantes. Par exemple, jamais on ne sait pourquoi le héros a un pansement sur le nez ? Pourquoi Claire dessine-t-elle des pointillés sur ses jambes ? En matière de dessin, Saulne est autodidacte, ce qui explique pour beaucoup qu’il s’affranchit des archétypes « d’école ». Son trait aux allures empâtées, mais parfaitement maitrisé, fourmille par exemple de mille détails secondaires et livre pourtant des faciès disgracieux. De par sa narration directe et moderne, ses thématiques décalées, son graphisme atypique, cet ouvrage constitue toutefois une véritable bouffée d’air frais au sein d’un marché du 9e art stéréotypé.

voir la fiche officielle ISBN 9782203010185