parution 19 octobre 2016  éditeur Casterman  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Universal War Two T3

L’Exode

Après le Soleil et Mars, l’entité extraterrestre absorbe Canaan, nos héros y compris. Désormais aux côtés de son aïeul Kalish, Théa explore le nouvel univers engendré. Suite toujours spectaculaire d’une saga SF à la hauteur de sa portée métaphysique.


 Universal War Two T3 : L’Exode (0), bd chez Casterman de Bajram
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2016

L'histoire :

299 ans après la destruction de la Terre et la fondation de Canaan aux confins de la voie lactée, la guerre des CIC contre la nouvelle civilisation humaine implantée sur Mars a été réactivée. Un wormhole généré par les CIC s’est mis à « sucer » le cœur du soleil, qui s’est dès lors transformé en géante rouge. C’est sans doute en voulant agir contre cela, que les colons de mars ont déclenché une seconde guerre universelle, d’une nouvelle dimension. En effet, au moment où ils ont envoyé une intelligence artificielle dans le cœur du Soleil, une entité extraterrestre s’est mise en action. A l’aide de sphères composées de triangles, cet ennemi a absorbé le Soleil, puis Mars, puis il a commencé à englober Canaan ! Des vaisseaux surpuissants accompagnent cette sphère en bombardant les villes de la planète. Avant que la sphère ne se referme, l’immense vaisseau Gengis Khan a donc été sauvagement téléporté à l’extérieur par Vidon, le cousin de Théa – tous deux descendants de Kalish – qui a pris la tête des opérations. La seule idée qui est venue à Théa, de son côté, a été de retourner dans le passé pour en ramener Kalish lui-même. Ce génie de la physique, idolâtré par la civilisation du XXIIème siècle, ne peut, évidemment, que trouver une solution à cet enfer. Hélas, Kalish révèle son impuissance et il est dépité par son inattendu statut de messie. Les mentalités ont décidément bien rétrogradé… Avant que la sphère ne se referme totalement sur Canaan, Théa et ses amis décident de retourner à l’intérieur pour sauver encore quelques colons (dont ses jeunes élèves !). Elle veut en profiter pour retirer du dos de leur vaisseau le triangle qui s’y est sournoisement collé…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les fans de science-fiction attendent chaque tome d’Universal War Two avec fébrilité. Il faut dire que par sa force évocatrice, ses séquences scotchantes et le niveau de ses concepts métaphysiques, le premier cycle (Universal War One) est désormais considéré comme une œuvre majeure de science-fiction. La seconde guerre universelle se devait, a minima, d’égaler celle-ci par son ampleur, à travers tous ces aspects. Or pour le moment, les lecteurs ne sont pas déçus : après avoir détruit la Terre, Bajram a d’ores et déjà fait disparaître le Soleil et Mars. Puis au début de ce tome 3, l’ennemi extraterrestre est sur le point d’éradiquer l’humanité en s’attaquant à sa colonie Canaan. On peine à imaginer comment Bajram va nous sortir de là… à condition qu’il le veuille ! (rappelons qu’il n’a pas hésité à faire exploser la Terre). Cela dit, dans sa globalité, ce tome 3 semble faire une pause, prendre le temps d’un point nécessaire. A l’échelle de la narration, on sent le désir chez Bajram d’humaniser les protagonistes, de creuser leurs profils psychologiques pour les rendre (dans le désordre) attachants, faillibles, incompétents, circonspects, injurieux ou détestables, en vue des trois tomes à venir. Les deux premiers volets de cette seconde trilogie mettaient en effet beaucoup en avant les mystérieux phénomènes stellaires, aussi spectaculaires que choquants. Il était temps d’organiser une cellule psychologique. Cela s’accompagne néanmoins d’une mise en scène grandiose, en parfaite adéquation avec la portée métaphysique aux accents parfois philosophiques de l’œuvre. Bajram accorde toute sa place aux noirs profonds du cosmos (ha oui, l’infini, c’est un peu vaste…), aux vaisseaux structurellement inventifs, aux paysages planétaires enchanteurs… avec un réalisme fou. On en prend plein les mirettes, une nouvelle fois, on se laisse happer par l’espace. A travers le prisme de doubles-pages 24x32, c’est à nouveau une jolie gageure !

voir la fiche officielle ISBN 9782203091542