parution 10 juin 2015  éditeur Casterman  Public ado / adulte  Thème Guerre, Fantastique - Etrange

Virginia T3

Providence

Un ex-tireur d’élite confédéré se souvient et se reconstruit au sein d’une communauté d’ex-esclaves noirs, toujours accompagné par le fantôme d’une fillette. Conclusion d’un triptyque subtilement historique et légèrement ésotérique.


 Virginia T3 : Providence (0), bd chez Casterman de Gauthier, Blary
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2015

L'histoire :

1863, en pleine guerre de sécession. Doyle, soldat confédéré, se suicide à petit feu à l’alcool et à la Morphine. Il culpabilise d’avoir, quelques mois auparavant, tué une fillette de 10 ans, Virginia, qui s’est retrouvée dans son viseur au moment où son poste de tireur d’élite lui imposait de descendre un général yankee. Depuis, il vit en permanence avec le fantôme de Virginia à ses côtés. Il a longtemps erré et puis s’est retrouvé soigné et sevré par un groupe d’esclaves noirs auto-affranchis. Il a plus ou moins volontairement rejoint leur cause, mu surtout par la présence d’une fillette bien vivante, elle aussi prénommée Virginia. Etrangement, elle comme lui peuvent voir le fantôme de la fillette tuée, avec un trou rouge en travers du buste. Aujourd’hui, Doyle aide ses compagnons noirs à enterrer les victimes que l’armée dont il est issu vient d’engendrer. Il conseille au leader Sam – le père de la Virginia noire – de quitter le bayou : si l’eau a autant monté, c’est que les yankees ont fait sauter le barrage pour les déloger. Avant de partir, les rebelles s’arment et plient leurs maigres bagages. Commence alors une pénible traversée à travers les marécages. Cette fuite en avant rappelle à Doyle son passé au sein de l’armée. Il avait alors un vrai camarade, toujours là pour le protéger. Il s’appelait Parker…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Séverine Gauthier et Benoît Blary concluent ici un triptyque dramatique et ésotérique se déroulant durant la guerre de sécession. Depuis le début, nous suivons les états d’âme particulièrement torturés d’un ex-soldat confédéré, qui culpabilise d’avoir le sang d’une innocente fillette sur les mains. Ce personnage central pas vraiment héros, Doyle, semble se reconstruire grâce à l’aide inattendue d’une communauté d’ex-esclaves noirs, contre la liberté desquels il a jadis combattu. Le paramètre fantastique n’est quant à lui que secondaire par rapport à l’excellent travail de reconstitution historique. Le long et tragique chemin de rédemption que nous donne à suivre la scénariste se ponctue tour à tour de combats sanglants et de souvenirs qui remontent à la surface. Ce qui permet au récit de faire progresser la trame au présent, tout en étoffant la psychologie – complexe mais cohérente – de Doyle, sans avoir pour cela besoin d’en rajouter des caisses au niveau des dialogues. A ce titre, Gauthier s’appuie idéalement sur les talents de narrateur graphique de Blary. Pour les séquences passées, le dessinateur utilise une fois encore un traitement graphique différent, comme réalisé en hachures de crayons de couleurs. Pour l’aventure au présent, son crayonné se complète d’un lavis expert, composé de teintes éteintes de gris glauque, qui renforce à chaque instant l’impression de sordide.

voir la fiche officielle ISBN 9782203073975