parution 17 juillet 2013  éditeur Clair de Lune  collection Petit Pierre et Ieiazel
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action, Humour

La galaxie blanche

(intégrale)

Hao Mei et son équipage de pirates de l'espace libèrent involontairement la déesse blanche, un être pouvant provoquer la mort d'une galaxie entière. Désormais, ils devront tout faire pour échapper à l'armée. Une aventure spatiale rythmée et divertissante.


La galaxie blanche, bd chez Clair de Lune de Brrémaud, Renieri, Soffritti
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Clair de Lune édition 2013

L'histoire :

La voie lactée est depuis quelques temps le terrain de jeu des terriens. La relative disparité des ressources énergétiques a conduit la junte militaire au pouvoir dans ce coin du cosmos à lorgner sur celles de la galaxie voisine, la déesse blanche. Hao Mei est une pirate de l'espace et dirige un équipage de choc avec Rino, un jeune homme maladroit, la cyborg Sil 27 et Rospo, une grenouille géante capable de manipuler tout ce qui l'entoure. En attaquant une navette, les joyeux drilles mettent la main sur un énorme sarcophage. A peine ont-ils le temps de l'emmener dans leur vaisseau, que des escadrilles de l'armée se mettent à les poursuivre ! Ils s'échappent en traversant un trou noir. Enfin, au calme, ils se penchent sur le sarcophage. L'espoir qu'il contient une statue en or s'écroule dès son ouverture. A l'intérieur se trouve la déesse blanche, celle qui pourrait bien décider du sort de l'univers entier !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La collection Petit Pierre & Ieiazel des éditions Clair de lune alterne des récits inédits (comme Miss Deeplane) avec des rééditions en intégrale de séries déjà connues. C'est ainsi que La galaxie blanche contient ni plus ni moins que les deux opus de Hao Mei. Pour rappel, l'histoire se déroule dans l'espace et met en avant une bande de pirates dirigés par l'ultra sexy Hao Mei. Le casting comprend aussi un beau gosse à la coupe hirsute, une drôle de grenouille magique et un cyborg qui fait froid dans le dos. Le récit est très rythmé, avecc beaucoup de séquences d'action et notamment des courses-poursuites spatiales. L'humour est aussi très présent, les dialogues entre Hao Mei et Rino sont très drôles et certaines mimiques sont irrésistibles. Bref, si le scénario est agréable, ce sont surtout les dessins de Tommaso Renieri qui surprennent favorablement – notons que la première partie est découpée par Donald Soffritti. Le trait est soigné, son héroïne très charmante (le petit côté fan-service n'est pas désagréable...) et sa colorisation compense merveilleusement les éventuelles faiblesses. Cette colorisation est entièrement réalisée via informatique et hormis quelques textures plus ou moins efficaces, l'ensemble reste correct. La galaxie blanche est l'occasion de redécouvrir une sympathique saga spatiale qu'on aurait apprécié poursuivre sur plus long terme, à l'image de Sillage...

ISBN 9782353255313