parution 05 novembre 2015  éditeur Cornelius  collection Solange
 Public adulte  Thème Chronique sociale

Un père vertueux

Un père et ses enfants arrivent dans un nouveau pays. Une nouvelle vie commence pour eux. Un roman graphique psychanalytique à l’atmosphère étrange, évoquant les migrants, l’éveil à la sexualité et la religion… Brillant !


Un père vertueux, bd chez Cornelius de Debeurme
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Cornelius édition 2015

L'histoire :

Fuyant leur pays, un père emménage avec ses trois enfants dans une nouvelle maison. Cette demeure est entourée d’un vaste jardin où se trouve une cabane dans laquelle il a entreposé ses outils. Un jour, une limousine s’arrête devant la maison. Des hommes en noir, à l’allure très louche, en descendent et confient une mystérieuse valise au père, qu’il devra livrer. Conformément aux conseils prodigués par ces hommes, le père envoie ses enfants à l’école. Nouvelle langue, un alphabet différent… Les enfants éprouvent de grandes difficultés en classe. Horn, quant à lui, se fait remarquer avec son sweat à capuche qui masque son visage. Et pour cause, il possède une pilosité abondante sur le visage. Après que son maître l’ait découvert, Horn est exclu de l’école. Mais il choisit de ne pas l’annoncer à son père. Un soir, le père annonce qu’il va devoir s’absenter. Il rentre dans leur pays pour aller chercher leur mère. Les enfants sont heureux à l’idée de la revoir. Pendant l’absence de leur père, Twombly tente de séduire Rebecca, une fille de l’école, avec ses sculptures en bois, étranges et particulièrement torturées. Bird s’éprend d’une inconnue qu’il observe en cachette. Horn passe son temps dans les bois. Un soir, le père revient furieux. Il a appris que Twombly a peloté les seins de Rebecca, la fille de Schuster. Pour la peine, il le punit en lui coupant les bras avec une scie…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après Trois fils sorti en 2013, Ludovic Debeurme continue sur sa lancée avec Un père vertueux. Dans ce contre cruel, il s’attache à raconter les rapports particuliers entre un père pervers qui doit faire face à l’adolescence de ses fils qui, eux, découvrent les filles et leurs corps désirables. Le père pervers se métamorphose alors en père fouettard ultra-violent, n’hésitant pas à châtier ses enfants à coup de mutilation et d’énucléation. Il règne une poésie tragique tout au long de l’album raconté par Bird, par le biais d’une voix off. Bird évoque comment son père, qui se livre à des activités bizarres commandités par de mystérieux hommes en noir, bascule dans la religion comme pour expier inconsciemment ses péchés. Les noms des enfants n’ont rien d’anodin et font référence à des personnalités appréciées par Ludovic Debeurme : Horn en hommage à Rebecca Horn (une grande artiste allemande contemporaine), Twombly pour Cy Twombly (un peintre-sculpteur américain) et Bird pour le saxophoniste Charlie Parker. Suite aux mutilations, les enfants entrent dans une phase de mutation orchestrée par leurs pères. Les enfants deviennent hybrides, des freaks : Bird a des yeux d’oiseaux, Twombly a des bras-arbres. Horn n’a pas besoin de transformation physique : il a l’apparence d’un enfant-loup pour mieux cacher sa véritable nature. De bout en bout, on est happé par cette histoire étrange. Alors que Trois fils était réalisé à la gouache, Un père vertueux est dessiné aux crayons de couleurs pour apporter plus de légèreté au récit, « pour laisser respirer l’histoire ». « Pour l’un et l’autre des livres, j’ai utilisé des outils simples reliés au monde de l’enfance ». Si vous voulez découvrir un ouvrage qui tranche avec la BD traditionnelle, jetez-vous sans attendre sur Un père vertueux. Vous n’en ressortirez pas indemne…

voir la fiche officielle ISBN 9782360811052