parution 24 août 2017  éditeur Daniel Maghen  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

On Mars T1

Un monde nouveau

En raison d’une (grosse) bavure, une ex-flic est condamnée à des travaux de forçats, en faveur de la terraformation de la planète Mars. Un thème classique de SF au service d’un débat de fond sur les effets de l’incarcération.


 On Mars T1 : Un monde nouveau (0), bd chez Daniel Maghen de Runberg, Grun
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Daniel Maghen édition 2017

L'histoire :

Comme des centaines d’autres prisonniers terriens, Jasmine Stenford chemine à bord d’un vaisseau pénitencier vers la planète Mars. Comme tous les prisonniers, elle « bénéficie » durant le voyage d’une greffe un peu douloureuse sur la fosse nasale, un implant respiratoire électronique. Bientôt, elle rejoindra le plus gigantesque camp de travail jamais construit dans le système solaire, qui œuvre pour la terraformation de la planète. En attendant, elle ronge son frein, se remémorant le tragique accident qui l’a menée, elle, une flic d’action expérimentée, à se retrouver condamnée à 20 d’exil dans les pénitenciers martiens. Sur Terre, lors d’un raid dans une soirée de narcotrafiquants, elle a en effet flingué par erreur la fille du Ministre de l’Industrie britannique – largement camée, cela dit. Au terme des six mois de voyage, la colossale navette atterrit enfin sur le sol martien et déverse un incroyable contingent de forçats. Jasmine est accueillie par un « référent », qui explique à son groupe les règles et les plannings. Au moindre écart de conduite, les drones de surveillance n’ont aucun scrupule à éliminer le parasite. Comme tous les « bleus », Jasmine sera affectée au creusement des canaux. Elle rejoint son baraquement, où elle fait connaissance avec des compagnons de cellule quelque peu hostiles…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il était écrit que l’éclectique et prolifique scénariste Sylvain Runberg, souvent porté vers le thriller d’obédience sociétale (l’alliance du divertissement et du message !), allait rencontrer la route de Grun, dessinateur féru de science-fiction et de fantastique. Félicitons-les que cela se produise sous la bannière de Daniel Maghen, un éditeur-galeriste qui porte un soin tout particulier à la qualité des œuvres qu’il publie. Re-félicitons-les de s’atteler à une aventure d’anticipation en trois tomes, le plaisir n’en sera que prolongé ! Comme l’indique le titre, notre aventure se déroulera dans quelques années concevables sur Mars, dans le sillage d’une ex-flic fraîchement condamnée à une peine de 20 ans de travaux forcés. En plus d’être un sujet classique de SF, la terraformation de la planète rouge est ici un impératif, puisque nous autres terriens avons évidemment été infichus de préserver notre belle planète bleue. Cela dit, dans le fond, On Mars ne propose pas tant une leçon d’écologie et une hypothèse sur la terraformation de Mars, qu’une réflexion sur le principe de l’incarcération et des travaux d’intérêt généraux. Faut-il une sévérité toujours croissante en matière de privation de liberté et d’emprisonnement, au risque d’étendre les comportements déviants ? Le phénomène d’embrigadement spirituel effleure ce premier tome, et donne lui aussi un second écho à la radicalisation tragique de notre époque. Ces questions sont récurrentes – et dernièrement particulièrement à la mode – dans nos débats de société. Elles méritent largement d’être posées ; et leur exportation romancée sur une autre planète ne retire rien au fond. Dans ce premier tome, en sus de planter fort agréablement le décor, de présenter les personnages et d’établir les grandes problématiques, les auteurs privilégient largement le suspens à toute leçon. Certes, cela se dévoile au gré de quelques manichéismes et clichés du registre… mais avant tout, le dépaysement science-fictionnesque est total. Ce premier tome s’écoule du reste sur pas moins de 54 planches, découpées de cinématographique et dynamique manières. D’autant que Grun confirme qu’il est un grand dessinateur réaliste, particulièrement à l’aise pour mettre en scène des décorums industriels et des ambiances oppressantes. Avis aux riches collectionneurs : il va y avoir de la planche originale de haut niveau dans laquelle investir chez Maghen !

voir la fiche officielle ISBN 9782356740519