parution 22 janvier 2016  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Ce qu'il faut de terre à l'homme

Un jeune paysan sibérien pris de rêves de grandeur va voir sa vie transformée pour toujours. Une adaptation sensible, personnelle et très réussie d'une nouvelle de Leon Tolstoï, par Martin Veyron


Ce qu'il faut de terre à l'homme, bd chez Dargaud de Veyron, Veyron
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2016

L'histoire :

Tout près des terres de la Barinya, riche femme propriétaire, vivent de nombreux paysans qui exploitent leurs propres petits lopins. Quelques vaches, des chevaux et des cochons, beaucoup d'entraide entre des familles qui vivent sans manquer de rien, mais sans jamais s'enrichir. A quoi bon, d'ailleurs, puisque selon les besoins, les animaux n'hésitent pas à passer d'une propriété à l'autre pour y brouter, tandis que les agriculteurs et éleveurs s'entraident pour les moissons. Mais le fils de la Barinya réalise que ses propriétés sont parfois visitées par les animaux de petits propriétaires, et décide de mettre fin à cette pratique. Il va embaucher un intendant pour punir financièrement ou contraindre à des travaux non payés tous ceux qui ne respecteraient pas la nouvelle règle. Cette nouvelle discipline sème un vent de panique dans la communauté, tiraillée entre ceux qui se soumettent et ceux qui voudraient s'attaquer à l'intendant. Motivé par son frère qui s'est enrichi en ville et qui lui rend visite à la ferme, l'un des paysans se convainc petit à petit qu'il faut mettre fin à cette situation de dépendance et de pauvreté irrémédiable. Lorsque la Barinya annonce qu'elle veut vendre ses terres, et que son intendant est un acheteur potentiel, il convainc la municipalité des paysans de se porter acquéreur. Cette décision va marquer le début d'une nouvelle vie, de nouvelles ambitions, et de difficultés que le jeune Pacome n'avait jamais connues.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Rien, finalement, ne laisse penser que Martin Veyron adapte ici une nouvelle de Leon Tolstoï, tant la progression de cette histoire et la mise en scène de ses grandes étapes est propre à la bande dessinée. L'auteur jongle avec des séquences aux rythmes multiples pour donner à la fois un ton très terre-à-terre ou délibérément plus distancié à une histoire très morale sur la cupidité de l'homme. Le paysan Pacôme, qui comme la majorité des autres personnages reste anonyme pendant presque tout l'album, est un exemple parmi d'autres des conséquences que peut avoir l'envie de posséder davantage, forcément toujours au détriment de ses voisins. A travers des pleines pages qui sont comme des longues descriptions des paysages sibériens, Veyron déploie son style presque ligne claire, assez unique d'ailleurs, expressif et sobre à la fois. On sent au fil de l'album la progression inévitable vers une sorte de leçon de vie pour l'homme pris d'une folie des grandeurs. L'absence de repères historiques ou géographiques précis contribue également dans la version de Martin Veyron à la dimension philosophique de cette tranche de vie. Le choix de l'auteur d'aller trouver l'essence même de l'œuvre de l'écrivain, et d'en livrer sa propre version, est évident. Il contribue à la réussite de cette adaptation, dont la dimension littéraire devient de plus en plus évidente au fil des pages.

voir la fiche officielle ISBN 9782205072471