parution 22 mars 2013  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Policier

Cellule Poison T5

Comptines

En Albanie, Zoran joue aux échecs l’avenir de Claire et de sa fille Nada. Comment a-t-elle bien pu en arriver là ? Fin d’un polar brillant, servi par des choix narratif et graphique malicieux.


 Cellule Poison T5 : Comptines (0), bd chez Dargaud de Astier
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2013

L'histoire :

Juin 2007, dans un cimetière stéphanois, Claire Guillot observe avec un sentiment étrange la sépulture d’une jeune femme disparue trop tôt : sa propre tombe… Marchal – le commissaire divisionnaire patron de la Cellule Poison – et la mère de Claire sont là pour lui en expliquer les raisons : sa longue absence, alors qu’elle était détenue par Zani, ne leur a pas permis d’envisager qu’elle ait pu survivre à sa mission. Claire veut reprendre du service. Impossible pour autant de réintégrer la fameuse division secrète. Claire s’est en effet largement « grillée ». Pourtant, déjà elle a une idée derrière la tête. Une idée qui la conduira à s’expliquer 7 mois plus tard devant un vieil homme dans un village albanais. Une idée qui contraint Zoran à jouer l’avenir de Claire aux échecs. Pendant que son destin se joue sur un plateau à damier, Guillot gagne en pleine tempête de neige une immense tour située à distance du village. Elle y découvre une bande de gamins affamés dont l’aîné l’accueille l’arme au poing. Et pendant que Claire tente d’éviter le pire, Zoran s’étonne de la stratégie mise en place par son adversaire pour gagner. Qui sera vraiment le perdant ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dernier tome d’un polar particulièrement brillant en 5 actes, Comptines parachève avec une égale maestria l’assemblage du puzzle addictif proposé par Laurent Astier depuis 2006. Trimbalés entre Albanie, Macédoine, Saint-Etienne, Strasbourg et Lyon, nous prendrons soin avec cet ultime opus de compléter, ou plutôt d’épaissir, l’histoire de cette flic infiltrée dans un réseau mafieux de prostitution. Un tour en 1991, pour comprendre les raisons qui chevillent Claire à son boulot... Une plongée en 2006 pour expliquer ses propensions toxicomaniaques... Une visite sur sa tombe en 2007, une cure de désintox puis la préparation et l’exécution de son ultime rencontre avec Zani... Et enfin 2008, pour cette drôle de partie d’échec en pleine montagne et la mise en veille définitive ( ?) de la Cellule Poison... Ayant plutôt assez copieusement dénoué son suspens dans le tome précédent – à grands renforts d’impeccables surprises – le scénario joue ici sa partition finale sans grosse révélation. Il comble les vides avec force, mais sans excès de manichéisme ou de happy-end capilotractés. Simple et efficace sur le fond et empruntant plutôt les chemins classiques du polar – option série TV « couillue » – l’exercice tire sa grande force dans la manière dont il aura été traité. D’abord en jouant sur – ou avec – la structure de son récit (une timeline malicieusement chahutée), Laurent Astier a su parfaitement dynamiser son scénario. Ensuite, outre ses propensions adrénalisantes et la création d’un parfait suspens, ce choix narratif a permis de mettre au premier plan une épopée humaine d’envergure. Peu importe les mécaniques de l’infiltration ou les résultats de l’enquête. Le zoom sur le cheminement psychologique des personnages et l’entrelacs de leurs destinées est parfaitement servi. Au final, difficile de ne pas s’être irrémédiablement attaché à chacun d’eux en espérant qu’il vienne à l’auteur et à l'éditeur l’idée d’imaginer une « saison 2 ». Sans parler de ce joli coup de crayon se mettant au service de l’action et de l’émotion, en particulier grâce à d’impeccables cadrages. Idem pour cet incroyable choix de déclinaisons bichromiques (depuis repris par nombre d’auteurs) qui aura également permis à cette série de marquer pour longtemps les esprits.

voir la fiche officielle ISBN 9782205070439