parution 24 août 2018  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Historique

Charlotte Impératrice T1

La princesse et l'Archiduc

Jeune femme délicate, Charlotte va se transformer en louve qui hurle à la lune pour passer outre son mari faible et impuissant face à l’adversité. Mais la jeune femme ne fait pas le poids face aux complots de Napoléon III et des Habsbourg.


 Charlotte Impératrice T1 : La princesse et l'Archiduc (0), bd chez Dargaud de Nury, Bonhomme, Merlet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2018

L'histoire :

La princesse Charlotte est la fille du roi Léopold Ier de Belgique. A tout juste 16 ans, elle doit faire un choix crucial : choisir son futur mari. Deux hommes sont en compétition pour remporter la main de la belle : l’archiduc Maximilien d’Autriche, frère cadet de l’empereur François Joseph de Habsbourg-Lorraine et Pierre V roi du Portugal. Or Maximilien se sent bien en-dessous du prestige de son concurrent, et n’ose même pas aborder la princesse qui fait mine de s’ennuyer. Après quelques mots échangés, l’archiduc se rend compte que la princesse n’a pas arrêté son choix et se met à faire en sorte d’échapper à la surveillance des hommes au service du roi des Belges. Ce petit jeu de cache-cache fait beaucoup rire la princesse qui tombe sous le charme de ce gentil garçon de bonne famille. S’arrêtant sur le choix de sa fille, le roi Léopold Ier organise un fastueux mariage à Bruxelles. Malheureusement pour les deux amants, les relations entre Maximilien et son frère sont plutôt froides et ce dernier ne daigne même pas accueillir l’archiduc et sa femme lorsqu’ils lui rendent visite. Le magnifique tableau de la vie de Charlotte colorié jusqu’à maintenant à l’aquarelle s’assombrit sur un mariage avec un homme décevant en tous points. Esseulée, la belle doit faire face aux complots de ses puissants voisins...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans une Europe impériale partagée entre la puissante famille Habsbourg et Napoléon III, Fabien Nury nous dépeint, non sans prendre des libertés historiques assumées, le destin tragique de la princesse Charlotte de Belgique. Et voilà donc une histoire belge qui n’est pas drôle… A 16 ans, la belle innocente doit faire le choix entre deux poulains. Malheureusement, l’Histoire ne retiendra pas grand-chose des deux équidés. Ni de Pierre V qui mourra d’une grave maladie à 22 ans ; ni de Maximilien l’archiduc déchu, jouet de son frère, homme faible à petite vertu se pavanant dans les bras de belles de nuit. C’est d’ailleurs ce dernier péché qui l’empêchera d’avoir un héritier, en lui transmettant de vilaines maladies. On ne peut pas dire que le roi Léopold Ier ait eu le nez creux, pour ce coup. A cette situation familiale dramatique, vous ajouterez le conflit entre Napoléon III et le Duc de Habsbourg ; et voilà le décor posé. Malgré la porte de sortie mexicaine, la descente aux enfers des époux est programmée. Le scénario de Nury est noir à souhait et s’enchaîne magnifiquement jusqu’à la dernière page, où l’on se demande où sont passées les 68 planches. Le personnage de Charlotte est extrêmement intéressant. Protégée jusqu’à l’âge de 16 ans par son père, elle se heurte violemment à la dure réalité de la vie, même si son rang devait l’en préserver. Cette petite colombe innocente va se transformer au fil de l’histoire et des déceptions de son triste amant en une louve qui, malheureusement, ne sera pas assez forte pour lutter contre les forces en présence. Le coup de crayon est donné par Matthieu Bonhomme, soit L’homme qui tua Lucky Luke (déjà aux éditions Dargaud). L’homme n’en est pas à son coup d’essai et ça se voit. Le dessin est superbe, retranscrivant à souhait la belle Charlotte et son triste destin au fil des cases. Le trait est précis et beau. Les personnages, à l’instar de l’impératrice, transmettent admirablement leurs émotions et donnent du corps à l’histoire. D’ailleurs, une édition spéciale en noir et blanc est prévue pour fin août. Les deux maestros nous plongent dans la rudesse de la noblesse européenne écrasée par la rivalité des empires.

voir la fiche officielle ISBN 9782205077834