parution 26 octobre 2018  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Science - fiction

Chroniques de la lune noire T19

Une semaine ordinaire

Wismerhill doit prendre le parti de s'allier à un dieu qui n'était pas censé pouvoir exister et qui n'est encore qu'un enfant. Sur Terra Secunda, cette semaine là n'est vraiment pas ordinaire. Un bon volume !


 Chroniques de la lune noire T19 : Une semaine ordinaire (0), bd chez Dargaud de Froideval, Angleraud, Bègue
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2018

L'histoire :

Très haut dans le ciel, flottent deux pyramides : celle du Methraton, le tout-puissant mage ultime, et celle, plus petite, de son héraut, le Serpent. Celui qui commande aux archimages se tient bras croisés. Il semble passablement irrité car l'apparition d'un dieu ne lui a pas échappé. Il peste contre la stupidité des hommes, incapables de se gouverner par eux-mêmes et continuellement tentés par la croyance. L'apparition d'un nouvel être suprême, qu'il avait cru pouvoir éviter, le plonge ainsi dans la perplexité. Wismerhill, quant à lui, ouvre grand les yeux. Il est stupéfait quand apparaît face à lui un enfant s'autoproclamant l'Unique et qui lui pose la question de savoir s'il est son père ! L'enfant-dieu l'invite alors à le suivre et l'emmène dans un endroit hors-monde, où règne un néant bleu, couleur de l'Unique. Lui qui détient le pouvoir infini sans encore le mesurer ne comprend pas pourquoi il est attiré par Wis, qui lui explique être son grand prêtre, ce qui justifie leur lien. Confiant, il prend alors la main du légendaire guerrier et lui demande de lui expliquer le monde...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Wis' est désormais le Seigneur incontestable de Terra Secunda. Il continue à gérer l'ensemble des peuples mais doit désormais se confronter à l'apparition de l'Unique, à savoir un Dieu né des croyances des hommes, qui a l’apparence d'un enfant. Logique, puisqu'il vient d'émerger de la conscience de ceux qui ont besoin de croire. Froideval se plaît une nouvelle fois à mélanger une foule de genres, si bien qu'il emprunte à l'Heroic « pure », celle des aventures et combats épiques incluant des épées-démon qui rappellent en tout point Stormbringer, ou encore à Donjons & Dragons, avec Nains, Elfes et Trolls, tout en appuyant sur une sorte de cosmogonie où Oracles, symboles incarnés de la Sagesse méta-humaine et figures démoniaques cohabitent joyeusement. Si cet album se lit sans aucun déplaisir, la narration passe en revanche de temps en temps du coq à l'âne. Bien sûr, on retrouve quelques personnages hilarants qui ne manquent pas se fendre de deux ou trois imbécilités grossières. Et cela fonctionne particulièrement bien, car ces pics d'humour, qui peuvent même friser avec l'absurdité, introduisent une sorte de second degré, évitant ainsi que l'œuvre devienne pompeuse. Fabrice Angleraud propose des planches au découpage très varié. Il assure vraiment le spectacle avec des personnages bariolés, des décors majestueux et quelques bâtiments à l'architecture rappelant les délires de maître Druillet. Le tout reste pourtant très cohérent et particulièrement divertissant. De l'action, de l'humour et une réflexion sur les conflits inhérents aux religions : on ne s'ennuie pas une seconde. En somme, un volume pur jus de la série !

voir la fiche officielle ISBN 9782205077995