parution 04 février 2011  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Historique

De chair et d'écume T1

A la poursuite de la flute de mer

Au début du XXe siècle, en Chine, la recherche d’un trésor légendaire… et ses complications. Affaires de famille, action, dans un univers de légende particulièrement dynamique et joliment dessiné.


 De chair et d'écume T1 : A la poursuite de la flute de mer (0), bd chez Dargaud de Wanderer
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2011

L'histoire :

Ile de Fa-Chaï, 1910. Francisco De Graaf est pressé. Il est en retard sur sa ronde de 30 minutes ce qui risque d’énerver son père, Cristobald, d’un naturel colérique et pointilleux. De fait, en arrivant dans le laboratoire familial, il ne manque pas de recevoir une bordée de semonces de son ingénieux paternel, affairé depuis des lustres à un fabuleux projet : retrouver le trésor légendaire abandonné dans un vaste labyrinthe de galeries par un de ses aïeuls, pirate émérite. Une magnifique carte et une flute d’écume en sa possession, en seraient le fil d’Ariane, pour une énigme enfin sur le point d’être résolue. La mère de Francisco ne partage cependant pas les mêmes ambitions que son époux, ce qui est un motif de sempiternelles disputes, entre eux, dans ce sublime palais obtenu par elle en héritage. Tiraillé entre père et mère, le fils n’en peut plus. Si bien qu’un soir, dans une taverne, il boit plus que de raisons et s’épanche auprès d’un marin russe prompt à lui remplir des godets de tord-boyaux. Cependant, ce sympathique lourdaud naïf a bien mal choisi sa compagnie, car ce Carmino qui l’écoute est un voyou de la pire espèce. Et du reste, après l’avoir saoulé, il projette rapidement de faire un petit tour chez les De Graaf pour s’emparer de la fameuse flûte…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Difficile, en ouvrant pour la première fois cet album (et bien avant de savoir de quoi il retourne), d’empêcher ses yeux d’aller s’amuser de cases en planches au fil de cet univers graphique immédiatement séduisant. Couleurs, contrastes, cadrages, profondeurs des décors, expressivité, mais surtout hyper dynamisme de l’ensemble, sont une des meilleures invitations à se gaver l’iris comme un gourmand le fait de sucreries. Pour une première en solo, Wanderer marque donc de la plus belle des manières son territoire, démontrant qu’il en a incontestablement sous le crayon. Tout aussi jolie qu’elle soit (et encore, c’est d’abord une affaire de gout hein ?), une BD n’existe cependant pas sans un bon récit. De ce coté, il faut reconnaitre que l’ensemble de l’intrigue est encore difficile à apprécier. Prévue en 4 tomes, la balade entrelace, pour l’heure, récit d’aventure, d’action avec touche de fantastique, de conte et de légende au menu. Bienvenue, donc, au début du XXe siècle, en territoire chinois, pour une course au trésor mêlant déserteurs russes, soldats les poursuivant et famille de colons à la recherche des richesses fabuleuses d’un aïeul cachotier. Difficile de reprendre son souffle dans cet enchainement dédié à l’action et doucettement coloré, en même temps, d’humour et de dramaturgie. Si le découpage est pour beaucoup dans ce déploiement d’énergie, il nous fait peut-être perdre le fil, le plus souvent : bien difficile encore de comprendre tous les tenants et les aboutissants de l’intrigue. Cette impression est d’ailleurs renforcée par un final on ne peut plus énigmatique, dans lequel la machine onirique-fantastique tourne à plein. Si on est plutôt séduit, il est encore bien difficile de savoir si le propos ne sert pas uniquement à mettre en mouvement un univers original, exotique et animé par des les personnages particulièrement « coffrés ». A suivre donc...

voir la fiche officielle ISBN 9782205064278