parution 21 octobre 2005  éditeur Dargaud  Public adulte  Thème Aventure - Action, Erotique

Djinn – cycle 2 : Africa, T5

Africa

Un puissant sorcier noir enlève Jade pour en faire la déesse de son peuple. Un 4e tome dans le courant des précédents, beau et un peu inquiétant.


 Djinn – cycle 2 : Africa, T5 : Africa (0), bd chez Dargaud de Dufaux, Miralles
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2005

L'histoire :

Charles Augery est le responsable des forces coloniales du comptoir de Maroko. La découverte d’une jeune femme blanche, seule rescapée d’un massacre perpétré sur un bateau, a changé sa vie. Curieusement, cet événement coïncide avec l’apparition d’un nouveau sorcier Orushi, à la tête des tribus noires. En voulant en savoir davantage, Charles se rend au dispensaire où est censé se trouver ce nouvel homme puissant, insensible à la lèpre. Sur place, il découvre que tout le monde a été tué. Le sorcier l’accueille alors avec ces paroles : « Pour toi et tes semblables, il est temps de partir », avant de le laisser pour mort dans une pirogue. Quelques temps plus tard, alors qu’il se remet lentement de ses blessures, la jeune femme blonde, maintenant à peu près remise sur pieds, raconte son histoire. Elle s’appelle Lady Nelson. Elle et son mari, accompagnés de leur amante commune Jade, étaient simplement en voyage lorsqu’ils se sont faits attaquer par une horde d’africains. Le sorcier qui commandait ces derniers avait épargné Jade et son mari. Car Jade détenait un objet qui faisait d’elle une personne à part : une perle noire, appartenant jadis à la déesse des fièvres et des anéantis Anaktu !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après avoir tourné la page ottomane, Jean Dufaux imagine une suite à Djinn en plongeant ses trois personnages au cœur de l’Afrique noire, celle des sorciers, des envoûtements, de la vie dure et brutale, en même temps que celle du colonialisme. Quoi de mieux que cette toile de fond pour le personnage principal, Jade, une femme investie d’un pouvoir surnaturel. le prolifique scénariste utilise les mêmes ingrédients que précédemment pour ce nouveau cycle, et la magie est toujours présente, à deux doigts de la réalité. L’intrigue est menée de façon aussi peu linéaire qu’auparavant, avec de nombreux flash-back et de multiples points de vue. Mais il reste toujours tout à fait clair et on n’a aucune peine à le suivre tout au long de ce 4e tome. Au dessin, Anna Mirallès est toujours aussi efficace, avec sa mise en couleur si appliquée sur ce trait si fin et élégant. Elle rend parfaitement l’impression de puissance qui se dégage des grands guerriers noirs, de la beauté sauvage et violente de l’Afrique, et du charme d’un continent soumis à d’autres lois : celles de la magie.

voir la fiche officielle ISBN 9782871297574