parution 01 novembre 2008  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Historique

Double masque T4

Les deux sauterelles

François dit « La Torpille » et Fouché de retour en grâce auprès du futur empereur, sont chargés de déjouer un complot visant à le destituer. Un duo d'auteurs rodé pour une intrigue historico-policière bien ficelée...


 Double masque T4 : Les deux sauterelles (0), bd chez Dargaud de Dufaux, Jamar
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2008

L'histoire :

Paris, février 1804. Au palais du Citoyen Premier Consul, l’heure est grave. Napoléon Bonaparte réunit ses plus fidèles conseillers, car tout laisse à penser que les Princes de l’ancienne Maison Royale cherchent à le renverser. Il connait déjà certains des comploteurs, comme le général Moreau, le chouan Cadoudal ou Pichegru. Ce dernier a d’ailleurs rejoint le confort d’un cachot en attendant de se voir délier la langue. Mais le futur empereur doit agir vite s’il veut accomplir sa destinée. Pour ce faire, il s’adjoint les services de Fouché, de retour aux affaires pour s’être illustré dans la récente « intrigue-Cambacérès » : son opiniâtreté et son flaire sans égal sont d’excellents atouts. Il aimerait compter (de gré ou de force), également, sur l’intrépide François, dit « La Torpille », qui s’est déjà brillamment distingué lors de précédentes missions. En attendant, les opposants s’organisent sous la férule d’un abbé : de retour en France après avoir pris ses ordres outre manche, il est chargé de coordonner le coup d’état. Son premier objectif est d’empêcher le sieur Pichegru de parler. Il se rend donc à la prison du Temple pour l’aider à se pendre et lui donner l’extrême onction. Le hasard lui fait rencontrer en ce lieu Kitty, une bonne amie de « La Torpille », qui tentait de glaner des informations pour le compte de son François. Une bien mauvaise idée d’ailleurs : pas question pour l’abbé-comploteur de laisser derrière lui le moindre témoin…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jean Dufaux, l’expérimenté et prolifique scénariste, est ce dernier trimestre de tous les combats : sur le front chevaliero-fantastique avec La complainte des landes perdues (t.6) ; sur les lignes arrières espionnico-magiques avec Niklos Koda (t.10) ou dans les alcôves érotiques de Djinn (t.8). Il est comme ça de talentueux conteurs qui peuvent se permettre tous les excès… Les deux sauterelles qu’il nous offre à croquer complètent sa conquête sous la bannière d’un récit d’aventure historique fort plaisant. L’intrigue de ce 4e Double Masque met toujours en scène le futur Napoléon premier, pour l’examen d’une période charnière de son « règne ». L’échec du complot et l’exécution du Duc d’Enghien assoiront en effet définitivement un pouvoir lui permettant de s’auto-couronner Empereur. C’est d’ailleurs sous ce prétexte que l’éditeur présente l’opus comme une fin de cycle, à comprendre comme une fin de période historique, plutôt que d’une fin d’intrigue, puisque bon nombre de secrets ne sont toujours pas dévoilés. Si vous vous attendiez à en savoir un peu plus sur les liens étranges qui unissent le maître des bas-fonds de la capitale (la fourmi) et son double au pouvoir (l’abeille), vous devrez attendre (vraisemblablement) le prochain cycle… Dans ce nouveau volet, « La Torpille » n’a pas une minute à consacrer au mystère : pris dans la tourmente et l’action, il se doit de suivre le rythme effréné de son créateur dans une aventure digne des meilleurs épisodes du vieux feuilleton télé Vidocq. Un scénario une fois de plus admirablement séquencé dont le seul défaut est de ne pas donner la moindre miette à notre faim de réponses aux questions soulevées par les précédentes aventures. Au moins, on se régale à l’idée d’imaginer que cette série a de longs et beaux jours devant elle, tant on en sent le potentiel narratif. Graphiquement, Martin Jamar est toujours impeccablement précis, minutieux comme le vrai spécialiste du premier empire qu’il est…

voir la fiche officielle ISBN 9782505003458