parution 01 septembre 2008  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Thriller, Anticipation, Espionnage

Empire USA – Saison 1, T1

Jared, le seul homme capable de stopper le plus vaste attentat terroriste de l'humanité, va-t-il réussir à éviter le pire ? Vous le saurez en suivants les 6 volets de ce thriller d'espionnage, en saga-concept collaborative...


 Empire USA – Saison 1, T1, bd chez Dargaud de Desberg, Yann, Griffo, Bautista, Burgazzoli, Denoulet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2008

L'histoire :

Dans un futur proche, très proche… Un complot terroriste de grande ampleur est sur le point de frapper le territoire des Etats-Unis. Les puissantes oreilles technologiques de l’« empire américain » parviennent néanmoins à déjouer ces attentats et l’engrenage anti-terroriste, parfaitement huilé, en neutralise tous les acteurs – des musulmans extrémistes. Tous… sauf un ! Une bombe chimique se déclenche en effet au cœur de San Francisco. 300 000 morts en 5 heures. Les services secrets connaissent le nom des responsables, les frères Ashashins, une cellule en marge d’Al Quaïda. Ils organisent immédiatement une riposte radicale, qui ressemble à une véritable croisade moderne et destructrice d’une hégémonie dictatoriale. Pourtant, au moment charnière où il est encore possible d’éviter ce scénario catastrophe, un homme, un seul, se trouve devant un choix cornélien. Jared Gail a pointé le canon de son révolver sur sa tempe et il hésite à appuyer, visiblement au bout du rouleau. Qui est-il exactement ? Comment et pourquoi en est-il arrivé là ? Quelle chronologie des évènements retiendra l’histoire ? Flashback…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Entre romance et thriller politique à la Robert Lundlum, Empire USA s’annonce comme la grande saga de l’automne 2008. En effet, tout comme cela n’aurait pas de sens de regarder un épisode de 24 heures chrono tous les six mois, les 6 tomes de cette fresque d’espionnage riche en personnages principaux (plus de 14 !) sont annoncés pour paraitre en moins de 4 mois (entre le 19 septembre pour le T.1 et le 5 décembre pour le t.6). Cette prouesse est évidement due à un vaste projet collaboratif, comme les éditeurs aiment à les multiplier depuis quelques années. Un bref générique s’impose donc : Enrico Marini et Henri Reculé ont créé les personnages ; Bertrand Denoulet supervise les couleurs ; Griffo, Alain Mounier, Erik Juszezak, re-Griffo, Daniel Koller et Henri Reculé assureront, dans cet ordre, le dessin chacun des épisodes ; enfin Yann épaule Stephen Deberg pour les dialogues. Le concept désormais éventé, quid de ce premier tome ? Sur un dessin réaliste de Griffo parfaitement maîtrisé, à l’image du reste de l’œuvre de l’artiste, cet épisode d’introduction expose tout d’abord logiquement le synopsis général : la radicalisation de la lutte anti-terroriste occidentale débouchant sur une mutation absolutiste américaine. A ce moment du récit, Desberg fait une pause originale dans le continuum espace-temps : que va faire le seul homme susceptible d’éviter cela ? La question va donc rester en suspens durant 6 tomes… Logiquement, le scénariste poursuit dans un second temps avec un flashback sur la vie de Jared, le héros, expliquant son parcours, son implication professionnelle et amoureuse avec divers branches des services secrets. Les mythiques armes de destructives massives irakiennes sont alors au cœur d’un imbroglio scénaristique particulièrement touffu… Car à l’image de Black OP (l’autre série d’espionnage US de Desberg), le scénariste n’a pas choisi la voie narrative la plus limpide, en faisant une nouvelle fois se chevaucher les séquences, sans qu’on les comprenne toutes pour le moment (l’accident de voiture et la pièce ?). Autre exemple, un des protagonistes ne s’exprime qu’en « dialogues Star Wars », c'est-à-dire avec le verbe à la fin et à base de métaphores, une idée rigolote au début, mais très rapidement agaçante… Néanmoins, cela ne nuit pas à l’excitation suscitée par ces sujets on ne peut plus actuels, et cette mise en bouche donne furieusement envie d’en découvrir les tenants et aboutissements…

ISBN 9782505003960