parution 09 septembre 2016  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Filles des oiseaux

http://www.dargaud.com/bd/Fille-des-oiseaux

Thérèse, 13 ans, arrive en pension chez les sœurs. C’est là qu’elle fait la connaissance de Marie-Colombe, qui va devenir sa meilleure amie. Une immersion rigolote dans un pensionnat de jeunes filles des années 60.


Filles des oiseaux : http://www.dargaud.com/bd/Fille-des-oiseaux (0), bd chez Dargaud de Cestac
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2016

L'histoire :

Thérèse se demande encore pourquoi elle a réclamé à ses parents de partir en pension. La voilà au lit dans un dortoir glacé au milieu d’autres camarades. Pour couronner le tout, elle a ses règles. Elle a peur de ce qui lui arrive et elle n’a personne à qui le dire. Au matin, une sœur la prend en charge et l’installe dans un box à rideaux. Elle lui donne des serviettes hygiéniques. Soudain, derrière le rideau, une autre pensionnaire fait son apparition. Il s’agit de Marie-Colombe, dont les manières cavalières épatent Thérèse. En effet, ses pitreries et son impertinence envers la sœur la fait bien rigoler. C'est ainsi qu'elles font connaissance. Thérèse apprend entre autre l'origine familiale de Marie-Colombe, une fille de Neuilly issue d’un milieu aisé. Sa famille la considère comme le vilain petit canard de service ; le pensionnat chez les sœurs s’avère être la « punition » idéale pour la remettre sur le droit chemin. Thérèse, quant à elle, lui explique comment sont ses parents : un père paysan qui picole et bat sa femme…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette histoire pleine d’humour se nourrit d’authentiques moments inspirés du vécu personnel de son auteur, Florence Cestac. Le personnage central de Thérèse lui ressemble certainement beaucoup et au travers d’elle, c’est tout un univers de pensionnats féminins et de bondieuseries que l’on décortique. Le contexte de l’époque, pré-soixante-huitard, prend toute sa mesure à la lecture. Le dessin en noir et blanc se complète d'une troisième teinte sanguine en bichromie, pour un aspect sépia doublement destiné à accorder une touche désuette et accentuer l'austérité d'une vie chez le sœurs. Cestac insiste aussi sur le contraste culturel entre le modèle social dont est issue Thérèse et celui de son amie Marie-Colombe. Le monde rural des sixties face à la haute bourgeoisie parisienne. Cette fracture sociale s'est aujourd’hui bien atténuée, mais elle pouvait être énorme à l’époque. La cerise sur le gâteau, c’est évidemment que tout cela se déroule en bousculant violemment des mœurs un brin archaïques. Ce qui intéresse Cestac avant tout, c'est ce contexte sensible de prémices à la révolution sociale qui explosera en mai 68. Cet album drôle cerne donc une époque révolue, mais certaines situations refont étonnamment surface dans notre société actuelle souvent chamboulée par ses vieux démons.

voir la fiche officielle ISBN 9782205075595