parution 01 avril 2008  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Policier, Aventure - Action

Jazz Maynard T2

Mélodie d'El Raval

Jazz Maynard remplit un contrat périlleux : dérober une pièce de collection à un parrain roumain de la pire espèce. Second volet d’un récit d’action effréné et percutant, emmené avec maestria. Epatant !


 Jazz Maynard T2 : Mélodie d'El Raval (0), bd chez Dargaud de Raule, Ibanez
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2008

L'histoire :

Jazz Maynard, trompettiste d’exception, est également un gangster de haut niveau. Revenu en Espagne après avoir peaufiné ses « compétences » outre atlantique, il est engagé de force par son ancien ami Judas, devenu entre temps le caïd d’El Raval (un quartier de Barcelone). Exerçant un chantage contre la vie de sa sœur, ce dernier lui impose un « simple » braquage, mais qui relève du challenge. Il s’agit de dérober une pièce de monnaie, la « Double Eagle » de 1933, un exemplaire unique estimé à plus de 10 millions d’euros. Les obstacles sont en effet nombreux. Primo, la pièce est la propriété de Turiek, chef roumain du crime organisé et d’un immonde trafic pédophile. Secundo, elle se trouve aujourd’hui dans une villa truffée de micro-caméras, de capteurs photo-électroniques et de tueurs surentraînés, appelés les « araignées »… Mais Jazz est un pro. Equipé de divers outils de pointe, il se lance de nuit, en solo, avec une maîtrise insolente et… une bombe E dans la poche (qui neutralise tout appareil électronique à la ronde). Il parvient à l’intérieur de la villa, avec un maximum de discrétion et de savoir-faire, mais tombe nez à nez avec une vieille connaissance…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Vous pouvez vous lécher les babines : le second volet de cette trilogie de flingues et d’action est du même acabit que la mise en bouche ! Le tome 1 s’était en effet imposé comme une des meilleures surprises de l’année 2007 (nommé pour le grand prix RTL et pour le Prix des libraires), brillamment orchestré par un duo d’auteurs espagnols, comme Blacksad en son temps. Emmenée avec un dynamisme fou, l’intrigue de cette suite est tout aussi dense et musclée. Le scénario de Raule utilise cette fois le braquage de la Double Eagle comme intrigue centrale (rien de tel que le déroulé d’un braquage à haute tension, pour tenir le lecteur en haleine), autour de laquelle s’entremêlent des trames narratives et des flashbacks annexes. En marge du braquage, on découvre en effet l’enfance de Maynard en flashback, les contingences d’un flic intègre, un maire corrompu qui fait repentance, une journaliste téméraire et une tuerie à l’arme blanche. Le canevas est donc complexe, mais fluide, surtout brillamment rythmé et imbriqué avec une efficacité maximale. Ce type de récit hyper-percutant, composé de séquences jouissivement disséminées et non dénuées d’humour, trouve un peu son alter ego dans le cinéma de Tarantino. En outre, les encrages de Roger, compagnon de route de 10 ans de Raule, sont une nouvelle fois de haut vol. Son trait est élégant, maîtrisé et peaufiné, les cadrages et les perspectives inventifs, le découpage impeccable et la quasi bichromie de la colorisation se fait à peine sentir, tout en parachevant le côté sordide et pesant des ambiances. Bref, il n’y a franchement rien à reprocher dans le registre ! Comme quoi en matière d’action, n’en déplaise aux œillères intellectuelles, il est toujours possible d’exceller…

voir la fiche officielle ISBN 9782505003472