parution 12 septembre 2014  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Historique, Thriller

La Banque – cycle 1 : 1815-1848, T2

Le milliard des émigrés

Au cœur d'un Paris qui voit les banques s'opposer pour prendre part au développement du chemin de fer, Charlotte va retrouver son frère. Une rivalité familiale cruelle pour un diptyque réussi.


La Banque – cycle 1 : 1815-1848, T2 : Le milliard des émigrés (0), bd chez Dargaud de Guillaume, Boisserie, Maffre, Delf
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2014

L'histoire :

Une petite dizaine d'années ont passé depuis le retour de Charlotte de son exil en Angleterre. Ayant échoué à faire fortune avec son frère, qu'elle a du abandonner lorsqu'il a été interpellée pour meurtre, elle survit grâce aux conseils financiers qu'elle prodigue à des clients choisis... et à ses charmes qu'elle vend à cette clientèle privilégiée et influente. Un agent de change nommé Léomant aimerait plus que tout faire de Charlotte son épouse légitime, mais le bourgeois bedonnant et dégarni ne correspond pas aux vues de grandeur retrouvée de la descendante des Saint Hubert. C'est pourtant ce visiteur particulier qui lui apprend que Charles X a décidé de mettre en place le processus d'indemnisation des anciens propriétaires qui ont du fuir la France lorsque la révolution les a dépossédés de leurs biens. Et lorsque Charlotte se rend à Orléans pour y réclamer son du, elle apprend qu'un Baron de Saint Hubert est venu effectuer la même démarche quelques jours plus tôt. Les retrouvailles imprévues avec son frère qu'elle croyait mort vont se faire sous les pires auspices. Christian veut se venger de l'abandon de sa sœur, et semble prêt à tout pour l'empêcher de retrouver sa fortune passée...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La tournure que prend la relation entre Charlotte et son frère est un ressort extraordinaire pour ce deuxième volet qui se déroule en France, alors que les premières lignes d'un chemin de fer de dimension nationale vont être construites. Les frère et sœur vont être pris dans les enjeux économiques qui poussent les banques à prendre part dans cet immense projet industriel. La décision de donner des concessions à des entreprises privées ou de garder l'exploitation des futures lignes au sein de l'état n'a pas encore été prise. Le choix d'un réseau centralisé sur Paris ou, au contraire, de grandes lignes qui traversent le pays, n'est pas tranché. L'opposition de Charlotte et Christian va se doubler d'une rivalité économique autour de projets concurrents, la colère contenue qui anime la jeune femme traversant l'album comme un volcan qui menace sans cesse d'entrer en éruption. Pierre Boisserie et Philippe Guillaume ont construit ici un personnage très fort, une héroïne classique digne des romans du XIXème siècle, un support idéal pour dépeindre une société dont le développement économique est déjà le principal vecteur d'accès au pouvoir. Julien Maffre confirme son potentiel impressionnant, faisant preuve d'une grande maturité pour ce qui n'est que son cinquième album. Sa mise en page fluide n'empêche pas quelques planches d'une grande élégance, dans les rues pluvieuses d'un Paris de nuit. Maffre excelle par ailleurs dans la mise en scène des foules autour de la corbeille du tout jeune Palais Brongniard. Cet excellent premier diptyque donne absolument envie de voir comment Malo Kerfriden va donner vie au second cycle à venir, qui mettra en scène les descendants de Charlotte et Christian. Tout comme il alimente l'impatience de découvrir les prochains projets de Julien Maffre...

voir la fiche officielle ISBN 9782205071733