parution 01 août 2005  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Anticipation, Science - fiction

La compagnie des Glaces – cycle 1 : Jdrien, T6

Yeuse

La campagne d'esclavagisme menée par les humains sur les Roux sépare le glaciologue Lien Rag de la femme qu'il aime. Un épisode en forme de western futuriste, pour l'avant-dernier album du premier cycle.


La compagnie des Glaces – cycle 1 : Jdrien, T6 : Yeuse (0), bd chez Dargaud de Studio Jotim
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2005

L'histoire de la série :

La terre dans un futur peu reluisant : étouffée de poussière suite à l’explosion nucléaire de la lune, la surface de notre planète s’est recouverte d’une épaisse couche de glace. L’humanité s’est alors réorganisée sous des dômes de verres, reliés par un formidable réseau de voies ferroviaires. Le règne de la compagnie des glaces a commencé…

L'histoire :

Dans un futur désertique, glaciaire et nocturne, le glaciologue Lien Rag est tombé amoureux de Jdrou, une femme Roux, peuplade humanoïde adaptée pour vivre à de très basses températures grâce à une épaisse toison de poils. Cette relation est compliquée : lui ne peut rester très longtemps dans le froid absolu ; elle ne supporte pas la chaleur de l’intérieur. Aussi, Lien s’est exilé auprès d’un couple de bûcherons, Pietr et Lena Hansen, propriétaires d’une exploitation forestière sub-glaciaire. Pour faire tourner son entreprise, sur les conseils de Lien, Pietr a embauché la tribu de Roux à laquelle appartient Jdrou, leur nature leur permettant de supporter le travail dans les cavités glacées. Ainsi Lien peut retrouver Jdrou quotidiennement, pour quelques instants fugaces de bonheur partagé. Mais un jour, tandis que Pietr et Lien se rendent sous un dôme pour vendre leur bois, ce dernier en profite pour retrouver Yeuse, son ancienne amie devenue star d’un cabaret ambulant. Il apprend de sa bouche que l’armée organise depuis quelques temps de gigantesques rafles de Roux, pour réduire la peuplade en esclavage. Lien retourne seul, en toute hâte, à l’exploitation de Pietr et Lena…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans ce 6e épisode de l’adaptation du roman-feuilleton éponyme signé G.-J. Arnaud, le héros se frotte à l’un des pires maux de l’humanité : l’esclavagisme. L’exploitation des Roux par l’Homme est ici très proche de celle des noirs à l’époque de la colonisation, ou de celle des indiens d’Amérique lors de la conquête de l’ouest. Ils sont déshumanisés, parqués en enclos, marqués au fer, pour ensuite mieux être réduits en servitude. Qui est sauvage, qui est civilisé ? En ce sens, ce nouvel épisode ressemble à un western futuriste, où la banquise infinie et les locomotives remplacent les canyons et les chevaux. Mais la cruauté des « cow-boys » est identique, ainsi que la recherche d’humanité par un héros désabusé. Si la quête de Lien pour retrouver Jdrou tient cette fois parfaitement en haleine, le dessin présente toujours les mêmes symptômes. Morcelées en autant de styles que le studio « virtuel » Jotim comporte d’intervenants, les planches alternent grossissements et réductions, des mini cases trop détaillées et de larges plus grossières… étant donné que les différents dessinateurs ne sont pas les mêmes qui mettent en page ! (la planche 7 illustre cet exemple). Alors que le dernier tome du premier cycle (t.7, Pietr) est annoncé pour octobre, on espère toutefois que la série ne périclitera pas, au profit d’un second cycle visuellement plus cohérent.

voir la fiche officielle ISBN 9782871297451