parution 01 juillet 2006  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Espionnage, Politique, Thriller

La liste 66 T1

Première enquête : illinois

Dans les sixties américaines, un père et son fils se lancent dans une étrange cavale sur la célèbre route 66. Habile épisode d'exposition d'un road-movie d'espionnage, superbe et palpitant.


La liste 66 T1 : Première enquête : illinois (0), bd chez Dargaud de Stalner, Chagnaud
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2006

L'histoire de la série :

Dans l’Amérique des années 60, Alex Poliac, un ancien espion communiste, est traqué par ses anciens amis du KGB. Leur objectif vise à supprimer tous les agents dormants le long de la route 66…

L'histoire :

Le 25 avril 1961, dans la banlieue de Chicago, Alex Poliac enterre sa femme. Décédée dans un mystérieux accident de la route, la mort d’Alice Poliac éveille la curiosité des forces de police qui tentent encore d’interroger son mari le jour même de la mise en terre. Celui-ci s’énerve et rentre se recueillir avec Rob, son fils de 8 ans. La nuit venue, pourtant, alors que Rob s’est endormi, Alex le réveille dans le plus grand silence et s’enfuit par la palissade du voisin. En effet, il sait sa maison truffée de micros et une voiture du FBI en planque devant chez lui… Dans une rue voisine, le père et le fils chapardent discrètement la première Cadillac ouverte et prennent la poudre d’escampette. Leur objectif : rejoindre l’« oncle » Sacha en Californie. Auparavant, un crochet par chez Laura, ex-collègue et amie intime d’Alice, s’impose. Avant son accident, Alice voulait apparemment quitter le domicile conjugal, le couple battait de l’aile. Alex veut comprendre. Bizarrement, une altercation éclate : le menaçant d’une arme, Laura accuse Alex de meurtrier et le somme de s’expliquer ! Ce dernier parvient à maîtriser la situation et, une nouvelle fois, à fuir avec son fils…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Est-il courtois de dévoiler le sens de la cavalcade d’Alex Poliac et de révéler ce qu’Eric Stalner a visiblement conservé secret jusqu’à la fin de ce premier épisode ? Gardons cela pour les prochaines chroniques, car cette série est prévue pour couvrir 8 tomes, un par état américain d’est en ouest, de Chicago (Illinois) jusqu’à la Californie. A la rigueur, tout ce qu’il y a besoin de savoir pour l’instant, c’est que c’est drôlement bien foutu ! La couverture donne parfaitement le ton : l’ombre d’un type tenant un enfant dans une main et un flingue dans l’autre, se reporte sur une route où trône une Cadillac trouée de balles. Ce sera donc un road-movie dans les sixties, sur la célèbre route 66. Pour le reste, ce premier opus joue habilement avec les apparences : qui est exactement Poliac ? Son fils est-il en danger à ses côtés ? Son objectif est-il vertueux ? Quel lien direct y-a t-il entre sa cavale et le clown serial-killer ? Il est strictement interdit de commencer la lecture par la toute dernière planche, sur laquelle Stalner dévoile le sens de cette fuite, écrasant de la sorte la série d’un sacré suspens. Cette fois au scénario et au dessin, Stalner, conserve le style graphique réaliste très « romantique » qui le caractérise. Régulièrement, il fait des pauses narratives sur de larges cases, enrichies d’une voix off. Un coup de crayon toujours remarquable, des encrages chiadés, une mise en scène et un découpage maîtrisés… C’est une nouvelle fois superbe et rehaussé par la colorisation mesurée, comme légèrement vieillie par le temps, de Jean-Jacques Chagnaud. Une mise en bouche fort prometteuse !

voir la fiche officielle ISBN 9782205058628