La Ribambelle T2 : La Ribambelle au Japon (0), bd chez Dargaud de Zidrou, Krings, BenBK ©Dargaud édition 2012

La Ribambelle T2

La Ribambelle au Japon

Direction le pays natal de Atchi et Atcha pour tous les membres de la « Ribambelle » : ils vont assister à la finale d'une compétition de sumo. Une seconde aventure... moins palpitante que la précédente.

L'histoire : Si l'été est là, le beau temps n'est pas de la partie : il ne cesse de pleuvoir. Les membres de la ribambelle tentent de tromper l'ennui dans leur bus. Les garçons s'occupent en jouant à des jeux ou en lisant. Grenadine, elle, est focalisée sur son poids et les 273 grammes qu'elle a pris en une année scolaire. Elle veut alerter ses amis, mais ces derniers s'en désintéressent complètement. Ils se jettent même goulûment sur le tas de gaufres que James, le majordome d'Archibald, vient de leur apporter. Heureusement, avant que la situation ne dégénère, les jumeaux Atchi et Atcha reçoivent un mail qui permet de changer de sujet. Mitsuko, la tante des deux garçons, les invite à assister au grand tournoi de sumo auquel elle-même participe. Atchi et Atcha sont heureux de pouvoir se rendre au Japon, leur pays natal, mais ils ont aussi le cœur gros d'abandonner le reste du groupe. Archibald trouve alors une solution : utiliser l'argent que Mitsuko a versé sur le compte des deux garçons pour acheter des billets d'avion d'une compagnie moins prestigieuse que celle prévue initialement, afin de prendre sept billets pour le prix de deux. Pour leur plus grand plaisir, les membres de la ribambelle et James partent donc finalement tous ensemble en direction du Japon. Dans le même temps, Tatane et les « caïmans » mettent au point une stratégie qu'il leur permettra enfin d'entrer dans le repaire de la Ribambelle...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Les éléments qui ont fait la réussite du précédent tome – et de la résurrection d'une série culte du 9ème art – sont de nouveau réunis. A savoir de l'humour omniprésent via le groupe des « Caïmans », le voyage en compagnie très très low cost (« C'est écrit dans le règlement. En petit, mais c'est écrit ! ») ou encore lorsque Phil tente de mettre en pratique ses connaissances en japonais. On retrouve également l'excellente mise en images de Jean-Marc Krings, très proche de celle de Roba et de l'école belge qui a fondé l'âge d'or de la BD. Dans les seconds plans, le dessinateur livre en sus de nombreux clins d'œil à d'autres séries, comme des personnages asiatiques aperçus dans Tintin, Spirou, Mon pépé est un fantôme et même Wagner, le camarade de classe chambreur de Tamara, version japonaise. On y apercevra aussi quelques personnages carrément plus connus, comme Obélix ! Cependant, dans cette aventure, c'est l'intrigue principal concocté par Zidrou qui déçoit quelque peu. En effet, l'histoire est beaucoup plus légère que dans le tome 1 et les différentes personnalités des personnages, qui étaient un atout majeur de l'album précédent, ne ressortent plus vraiment dans cette intrigue. Ici les gamins qui composent la Ribambelle semblent être de simples spectateurs. Seule la personnalité de Grenadine est mise en avant, lorsque son obsession du régime est confrontée aux sumotoris, considérés comme des dieux, au pays du soleil levant. Le récit est néanmoins suffisamment divertissant pour satisfaire les enfants. Les adultes sentiront tout de suite moins l'effet Madeleine de Proust qui était indubitable à la lecture du tome 1...

  • scénar dessin


8 septembre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 10.60-5% = 10.07

sur


La Ribambelle T2 : La Ribambelle au Japon (0), bd chez Dargaud de Zidrou, Krings, BenBK ©Dargaud édition 2012

22 août 2012

Dargaud

voir la fiche officielle

9782505016328

enfant / ado / adulte

Humour

La Ribambelle série en cours en France
8 albums parus Nos chroniques dans cette série :