parution 07 novembre 1992  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Lauzier T4

Portrait de l'artiste

Un artiste est tiraillé entre sa femme et une comédienne aussi inaccessible qu’excitante. Ultime BD de Lauzier, Grand Prix d’Angoulême 1993.


 Lauzier T4 : Portrait de l'artiste (0), bd chez Dargaud de Lauzier
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 1992

L'histoire :

Dans une bourgade provençale, Michel, décorateur de théâtre, retouche un décor, quand il est soudainement interrompu par la belle Madeleine Chassaignac. Dans la troupe, tout le monde est un peu amoureux de cette magnifique comédienne. Elle fait partie de la troupe depuis un an, après que Chris Anders l’ait accueillie assez rudement. D’emblée, celui-ci ne manquait pas une occasion de l’agresser verbalement. Mais rapidement, son sens de la répartie, son aplomb, sa classe, l’avaient rapidement rendue très populaire au sein du groupe. Que Madeleine soit devenue la maîtresse de Chris n’étonna personne, à l’époque. Ces deux-là semblaient être faits l’un pour l’autre. Michel se remémore toutes les occasions qu’il pense avoir manqué pour conquérir Madeleine. Michel rentre chez lui, jette un coup d’œil dans la chambre des enfants et se couche à côté de Rolande, sa femme…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Presque 10 ans après Souvenirs d’un jeune homme, Gérard Lauzier reprend son personnage de Michel en pleine guerre contre le système. Il est en couple avec Rolande (qui est devenue bonnasse) et a eu des enfants avec elle. Mais ses obsessions sont toujours là. Son fantasme est incarné par une comédienne brune au regard énigmatique qui n’est pas sans rappeler Fanny Ardant, au temps de sa superbe. Cette histoire n’est qu’un prétexte pour Lauzier pour dézinguer la culture officielle, subventionnée et absconse, celle qui navigue « entre l’extrême subtilité et la plus énorme connerie ». Longtemps taxé de misogyne et réactionnaire, Lauzier montre une nouvelle fois sa propension à tirer à vue sur le couple à l’ancienne. Pour lui, un couple, ça va, ça vient, comme dans les films de John Cassavetes, l’une des références de Lauzier. Son dessin est vif et dynamique. Ses répliques sont cinglantes et on comprend mieux son obsession à faire du cinéma. Portrait de l’artiste est d’ailleurs sa dernière BD. Le succès public de Mon père, ce héros avec Gérard Depardieu le lance définitivement dans le 9ème art. Il récidivera avec ce monstre du cinéma français dans Le plus beau métier du monde et Le fils du français (avec Josiane Balasko et Fanny Ardant). Il signera dans la foulée le scénario du film Astérix et Obélix contre César, avant de disparaître définitivement des radars…

voir la fiche officielle ISBN 9782205040401