parution 03 mai 2013  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Humour

Le Démon du soir

Ou la ménopause héroïque

Comment la vie d'une presque sexagénaire est transformée par l'annonce d'un possible cancer du sein. La chronique drôle et pertinente du crépuscule d'une femme moderne.


Le Démon du soir : Ou la ménopause héroïque (0), bd chez Dargaud de Cestac
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2013

L'histoire :

A presque soixante ans, Noémie vient de se faire diagnostiquer deux petites boules mal placées qui pourraient signifier un cancer du sein. A deux ans à peine de la retraite, mariée et mère de deux enfants, grand-mère de deux petits diables plutôt insupportables, la menace de cette maladie la pousse à questionner le bilan de sa propre vie. Son mari en retraite continue néanmoins de ne rien faire à la maison. Ses jeunes collègues de bureau sexy et allumeuses et leurs pendants masculins arrivistes... tout semble dépasser sa capacité de patience. Sans parler de sa mère atteinte d'Alzheimer qui se prend pour Brigitte Bardot et fait rire toute la maison de retraite. Alors, lorsqu'elle va apprendre de son médecin que tout cela est bénin, Noémie va se lâcher complètement. Sa bande de copines, ses anciens amants, son patron qu'elle va forcer à la laisser partir avec une belle indemnité : tous vont aider la femme mure agacée par ses bouffées de chaleur à démarrer une nouvelle vie. Enfilant les clichés avec une bonne foi et une gaieté communicative, Noémie va vivre une deuxième jeunesse totalement décomplexée...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Florence Cestac parvient dès les premières pages à nous faire sourire sur les symptômes pédants et incompréhensibles du médecin qui examine son héroïne Noémie. Immédiatement, elle nous emmène avec nervosité et talent dans le quotidien très concret de cette sexagénaire moderne. On sourit souvent à l'évocation des effets de l'âge sur cette femme mure qui ne veut pas passer du côté des vieux, tout comme aux petits détails amusants de son quotidien (le chien Truffo ou l'hôtel des culs tournés). Aucune lourdeur dans ce sujet qui pourrait être délicat, et une véritable drôlerie dans l'obsession de Noémie pour ses deux « petites boules » avant qu'elle connaisse le résultat des analyses. Paradoxalement, l'album devient plus conventionnel dans sa deuxième partie, lorsque Noémie démarre sa nouvelle vie, les situations décrites – les travaux qui n'avancent pas ou les bandes de copains un peu lourds – étant, somme toute, moins originales. Soutenue par un dessin rapide et un peu crade, très caractéristique du style Cestac et remarquablement stable depuis quelques décennies, l'auteure mène sa barque de manière ultra professionnelle, tout en faisant transparaître une vraie sincérité dans son propos. Tout comme ses lointains prédécesseurs Le Démon de Midi et Le Démon d'après-midi, ce Démon du soir a quelque chose à nous dire, sans prétention, mais avec un sens des réalités qui fait mouche.

voir la fiche officielle ISBN 9782205071146