parution 04 novembre 2016  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Thriller, Esotérique, Historique

Le dernier templier T6

le manchot

Reilly et Tess cherchent le livre interdit que cachaient les Templiers et qui remettrait en cause la religion. Un final riche en actions et réflexions religieuses.


Le dernier templier T6 : le manchot (0), bd chez Dargaud de Khoury, Rocco, Paillat
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2016

L'histoire :

Reilly et Tess sont à la recherche du dangereux agent iranien Mansour Zahed. Sillonnant la Turquie, ils tentent de réfléchir sur ce que veut le tueur. Ils trouveront sa trace s'ils suivent la piste de Conrad, le dernier templier. En effet, il a été écrit qu'au XIIIème siècle, les inquisiteurs ont retrouvé trois tombes non loin de là et l'une d'elle était celle de Conrad. Cette tombe recèle sûrement un indice. Le journal des inquisiteurs mentionne un monastère qui permettra de trouver la tombe. Reilly se prépare donc avec la police pour piéger l'iranien. Ils arrivent à trouver son campement. A travers les jumelles, ils voient Simmons attaché et bâillonné. La police se rapproche mais c'était un piège : l'otage porte des explosifs ! La bombe explose et l'iranien en profite pour s'échapper en voiture. Il force le barrage de police et s'arrête au campement de Reilly. Il reprend alors Tess en otage. Reilly se retrouve à nouveau seul avec un paquet d'ennuis sous le bras...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le deuxième cycle de la série se finit sur ce deuxième tome : Reilly est à la recherche d’un écrit qui pourrait annihiler la religion catholique. L’aventure se passe en Turquie, dans un désert plein de massifs rocheux. Le scénariste Raymond Khoury soigne ses effets et l’action est omniprésente, alternant moments de suspense, courses-poursuites et fusillades. La force de la série reste également la richesse des dialogues. Certains diront qu’ils sont trop fournis et cassent l’action, mais ils permettent avant tout de développer le background religieux. Khoury est un spécialiste en la matière et développe parfaitement ce contexte, quelque soit l'époque : on apprend beaucoup sur les Templiers, les croisades et les textes sacrés. La situation géopolitique de la Turquie et les tensions entre l’Europe et l’Iran sont également bien détaillées. De ce point de vue là, Khoury adapte son roman avec une précision chirurgicale. Les nombreux retours en arrière à l’époque où le Pape était Roi et où les religions se livraient des guerres sans merci sont également de grands moments. Malheureusement, le final est plus classique et plus attendu. On est également frustré de l’absence de détails sur ce fameux texte interdit et secret. Un nouveau cycle pourra-t-il développer ce brûlot ? L’action finit par primer sur le reste et la façon dont Reilly parvient à se tirer d’affaire est quasi ridicule. Aventurier à la Bob Morane ou à la James Bond, Reilly est presque aussi fort que Jack Bauer… mais aussi peu crédible ! Le mélange d’actions et d’ésotérisme, agrémenté de discussions théologiques, reste toutefois agréable à suivre et bien mené. Le dessin de Bruno Rocco est par contre assez brouillon sur cet opus. Même si les décors sont beaux et travaillés, les visages et attitudes des personnages sont souvent grossiers et maladroits. La ressemblance avec François Boucq saute aux yeux de prime abord, mais Rocco n’atteint pas la fluidité de Boucq et la puissance de ses personnages. Ici, bien au contraire, les visages et les attitudes des personnages manquent de vie et d’humanité. Le final du cycle marque-t-il la fin de la série ? Ou Raymond Khoury a-t-il une dernière carte dans sa manche ?

voir la fiche officielle ISBN 9782205072938