parution 01 novembre 2004  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action

Le scorpion T5

La vallée sacrée

Le Scorpion nous emmène poussivement sur les routes de Cappadoce à la recherche de la croix de Pierre. Un épisode qui piétine, une nouvelle fois...


Le scorpion T5 : La vallée sacrée (0), bd chez Dargaud de Desberg, Marini
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2004

L'histoire :

Le Scorpion et Méjaï poursuivent leur quête de la croix de Pierre, unique preuve du mensonge et de l’imposture du cardinal Trebaldi, nouveau maître du Vatican. A Istambul, tout ce petit monde à la recherche de la croix se croise. D’un côté, Anséa Latal travaille au bénéfice de sa puissante famille italienne, de tout temps opposés aux Trebaldi. Rochnan et ses moines guerriers sont à la solde du nouveau pape. Enfin, le Scorpion et Méjaï ont tous deux une série de comptes à régler. Le conservateur de la bibliothèque d’Istambul ayant été sauvagement assassiné, nos héros sont accusés d’avoir perpétré ce crime. Torturés, ils parviennent à s’évader des geôles du terrible commandant Vazlar, mais sont de suite capturés par Rochnan et son inquiétante troupe. Rochnan et ses prisonniers partent alors à la recherche de la croix de Pierre. Celui qui détiendra cette croix deviendra le maître du monde chrétien. De son côté, Anséa, rivale du Scorpion, a pu progresser tout à son aise et a même démarré les fouilles dans les grottes de Karabas, supposées renfermer le précieux secret…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Enrico Marini et Stephen Desberg nous égarent une nouvelle fois dans cette Vallée sacrée. A force, on ne sait plus quelle est la véritable direction du récit. Déjà le précédent volume, le Démon au Vatican, n’avait pas tenu ses promesses après trois premiers tomes brillants. Voilà que Desberg nous livre à nouveau ce que l’on pourrait au mieux appeler « un tome de transition ». Mais de transition en transition, le scénario n’avance pas beaucoup et on finit par s’ennuyer. De plus, le côté rocambolesque poussiéreux de cet épisode finit par franchement énerver. Les héros sont arrêtés, puis s’échappent, puis sont repris par de nouveaux méchants et se libèrent de nouveau… tout cela en quelques pages, c’est vraiment trop ! On est d’autant plus agacé qu’on connaît la valeur de ces auteurs, qui nous ont habitué à tellement mieux (relisez plutôt le diptyque l’étoile du désert). On aurait aimé en apprendre plus sur le secret de la croix de Pierre ou sur les liens mystérieux qui unissent le Scorpion au redoutable Trebaldi. L’histoire ne tire son épingle du jeu que grâce au talent de Marini au dessin une nouvelle fois irréprochable. La chaleur de la Cappadoce et ses chemins sablonneux y sont accentués par une mise en couleurs impeccable. Ce cinquième tome est donc à l’image du précèdent : lourd, indigeste, avec pour unique intérêt le savoir-faire d’un dessinateur fabuleux.

voir la fiche officielle ISBN 9782871296775