parution 22 août 2014  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Humour

Les aventures de Philip et Francis T3

SOS Météo

Philip boit une potion qui lui donne, par intermittence, une personnalité nuisible. Olrik en profite pour l’inciter à fabriquer une machine qui dérègle la météo. Une 3ème parodie respectueuse et loufoque, d’un monument du 9ème art…


Les aventures de Philip et Francis T3 : SOS Météo (0), bd chez Dargaud de Veys, Barral, de La Fuente
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2014

L'histoire :

Alors que la capitale britannique pâtit d’un orage dont elle a le secret, le capitaine Francis Blake sonne à la porte de son ami, le professeur Philip Mortimer. Le capitaine s’est (encore) disputé avec sa mère. Il lui demande donc le gîte, au moins pour une nuit. Evidemment, Philip accepte… et il regrette aussitôt, en raison des aises prises par Francis : il ne range pas ses affaires, vide le whisky, écoute la radio au milieu de la nuit, joue au flipper et invite des potes du MI6 pour un Monopoly. Philip se rend bien compte qu’il est incapable de réagir, il est trop mou de caractère. Aussi passe-t-il quelques heures dans son labo à concocter une potion capable de booster sa personnalité. Il la teste aussitôt sur lui-même et se transforme en quelques secondes en une sorte d’ogre dominateur – même son visage change : gros sourcils, dents proéminantes, oreilles décollées, pilosité exacerbée… Il débarque dans le salon avec une grosse faim et une envie de s’encanailler, à la stupeur de Francis et du majordome Nasir. Au passage, il vire Nasir, qui a osé lui faire une remarque sur son appétit. Trois choucroutes et quelques pintes plus tard, Philip redevient lui-même, oubliant tout de son état intermédiaire…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

De temps en temps, tous les 3-4 albums de la série-mère régulière, Nicolas Barral et Pierre Veys font leur petit coucou avec cette parodie jouissive – mais respectueuse – de Blake de Mortimer. Cette fois, le levier sera inspiré par SOS Météores, l’une des aventures de l’ère Jacobs des plus réussies. Tout commence pourtant par un remake de Docteur Jekyll et Mister Hyde, lorsque Philip (Mortimer) s’inocule une potion pour affirmer sa personnalité. En effet, il en a marre d’être faible face au comportement casse-pied de Francis (Blake). Cette bêtise l’amènera à être manipulé par Olrik, plus abruti que jamais, et à utiliser la fameuse machine qui modifie la météo à des fins de domination mondiale. Mouhahahahinhin ! Le dérèglement climatique artificiel baigne alors Londres sous un soleil de plomb… et le programme de Paris-plage est appliqué aux quais de la Tamise ! De quoi alarmer les britanniques, paniqués à l’idée qu’il ne pleuve pas. Ce faisant, les auteurs s’en donnent à cœur-joie avec le petit monde mis au point par Jacobs. Il faut voir Blake jouer au flipper et au Monopoly®, Winston Churchill qui s’encanaille dans un club de strip-teases, avec au passage des clins d’œil à Orange mécanique et à Léon Zitrone. Le décorum, le découpage des cases et les couleurs respectent un style très proche de Blake et Mortimer, mais aussi minutieux et soigné soit-il, le dessin s’affranchit génialement de la ligne claire façon Jacobs-Juillard, pour évidemment tendre vers le semi-réalisme caricatural, pour ne pas dire l’humoristique. Bien joué, encore une fois…

voir la fiche officielle ISBN 9782205070224