parution 25 octobre 2013  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Western

Loup de pluie T2

Blanche McDell retenue par les Cody, tout se met en œuvre pour éviter une dernière confrontation sanglante. Mais est-ce vraiment possible ? Suite et fin d’un western captivant enveloppé d’un sublime dessin.


 Loup de pluie T2, bd chez Dargaud de Dufaux, Pellejero
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2013

L'histoire :

Le duel gagné par Loup de Pluie contre Ingus Limb aura donné l’occasion aux Cody de régler, sans doute, de vieux comptes avec les Mc Dell et la tribu de Nuage Rouge. Tant et si bien, du reste, que le jeu des vengeances croisées et la montée progressive de la violence conduit à l’inéluctable drame : Cody et ses fils tuent Nuage Rouge et ils enlèvent Blanche McDell. India Limb (la sœur d’Ingus) qui en pince douloureusement pour Bruce McDell (c’est d’ailleurs la base du conflit) décide d’aller parler aux Cody pour leur faire entendre raison et éviter un nouveau basculement violent. Mais les choses tournent mal : Blanche en profite pour mettre en joue le père Cody qui, à son tour, bénéficiant de l’appui d’un de ses gamins, menace de faire sauter la tête d’India. Blanche baisse alors son arme pour sauver India. Désormais, il sera donc difficile de convaincre cette bande de démons qui réclame vengeance et laisse une semaine à Vincent McDell pour livrerLoup de Pluie en échange de sa fille. India livre le message aux McDell réunis sous le tipi de Tonnerre Hurlant qui a remplacé Nuage Rouge à la tête de la tribu. Pour le nouveau chef indien, il n’y a pas d’autres solutions que de mener rapidement l’assaut. Et peu importe que Blanche y laisse la vie. Bruce McDell, quant à lui, propose de tenter un dernier coup en allant, avec India, rendre visite à la vielle Limb qui pourrait intercéder auprès des Cody. Il a même une idée derrière la tête. Il demande également à son frère Jack d’aller chercher Loup de Pluie, parti avec Petite Lune à la rencontre du Bison Blanc.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Un seul coup de feu aura suffi à Loup de Pluie… Un seul claquement pour allumer la mèche des hostilités entre McDell, Limb et Cody. Une unique balle pour faire taire les promesses d’harmonie et mêler aux parfums des poussières ocres de l‘ouest, des relents acides de vengeance et l’odeur du sang… Joliment tisonnée, la dramaturgie mise en place par la première partie de cet appétissant western offre dans cette conclusion ses derniers soubresauts. Balles de revolvers, triples galops, fusils fumants, voire scalps, alimentent une intrigue savoureusement dense qui se chargera pour nous de faire le tri entre bons et méchants. Peut-être classique, le récit ne se contente pourtant pas de plaquer simplement les codes inhérents au genre. Il va plus loin, scellant son intérêt sur l’entrelacs des passions. Il s’amuse ainsi malicieusement à faire s’entrechoquer haine et amour dans le même mouvement. Il parvient aussi à nous faire prendre de la hauteur en opposant refus des différences et fraternité. Et il offre aux femmes une place de choix. Parfaitement rythmé, captivant, étoffé d’une impeccable voix off, le récit conduit deux attelages. Celui d’abord – plus classique – des mécanismes de la confrontation finale entre Tonnerre Hurlant, McDell, Limb, Cody et son corollaire de passions amoureuses avortées (ou étouffées). Celui enfin empreint de sagesse, de mysticisme, de légende (le fameux bison blanc) et confié à Jack McDell, la belle Petite Lune et l’énigmatique Loup de Pluie. De quoi, en tout cas, se gorger de 72 pages d’aventures offertes au dessin génial de Ruben Pellejero. Une nouvelle fois, sa patte unique, pleine d’élégance et de sensibilité, emporte une totale adhésion. Par exemple, le jeu des regards cadrés au cordeau comme dans les bons vieux films à la Sergio Léone, dicte sa tension. Idem pour cette mise en couleurs sublimant les rouges, les verts, les ocres ou les bleus et s’amusant des ombres avec brio. Incontestablement, ce diptyque doit beaucoup à cette maestria du trait, mais elle confirme aussi que le western est un genre qui va on ne peut mieux à Jean Dufaux.

voir la fiche officielle ISBN 9782505017929