Malice et Catastrophe T2 : La guerre des yokaï (0), bd chez Dargaud de Morja ©Dargaud édition 2012

Malice et Catastrophe T2

La guerre des yokaï

Malice, Catastrophe et leurs amis se retrouvent face à deux monstres géants. Ils peuvent compter sur le livre magique pour se défendre. Un deuxième tome sympathique, mais toujours surchargé.

L'histoire : En réussissant à utiliser un peu du pouvoir du « Shan Hai Jing », le livre magique de son ancêtre, Malice a transformé ses amis et elle-même en Super Sentaï. Ensemble, ils ont pu facilement venir à bout des hommes de Zuochi, le maîtres des démons yôkaï, mais ils doivent maintenant faire face à deux monstres géants. Le défi est de taille et l'affrontement face à Godzilla et à une version géante de Emma McKinley s'annonce difficile. Heureusement, après quelques minutes de réflexion, Karim, l'un des amis de Malice, trouve une solution. Il leur suffit de combiner leur imagination au pouvoir du livre pour créer quelque chose capable de stopper les deux monstres. Les cinq amis sortent alors chacun un objet de leur poche et le transforment en robot qu'ils pilotent de l'intérieur. Si l'idée était bonne, elle n'est malheureusement pas suffisante. Car chaque robot est encore bien inférieur à la taille des monstres. Piqué au vif par les rires de l'ennemi, Malice et ses amis prennent alors la décision d'assembler leurs robots pour en former un géant, à l'instar des Bioman ou autres Power Rangers. Au pilotage du « Super Mecha Malice », la jeune fille se prépare à donner le coup de grâce à l'ennemi. C'est alors qu'elle constate à nouveau que la taille du robot n'est toujours pas suffisante : les monstres font encore le double de sa taille...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Cette série reste certes parfaitement dynamique et joyeuse, mais deux problèmes viennent tout de même entacher le tableau. La première tient au résumé situé en début d'album. S'il peut être agréable de lire un bref résumé pour se remettre dans le bain, ici, le résumé s'étale carrément sur cinq pages. C'est un peu rébarbatif à lire, même si c'est bien illustré. Un résumé concis aurait sans doute été préférable... Le second problème, déjà présent au tome 1, vient d'un récit surchargé. Il ne fait aucun doute que Morja prend beaucoup de plaisir à réaliser sa série, mais à force de surdoser le scénario d'humour tous azimut, de pauses et d'histoires dans l'histoire, on finit par perdre le fil. Les enfants de 8-9 ans apprécieront peut-être... Les plus jeunes auront toutefois du mal à suivre, tandis que les vieux s'agaceront de cette narration briseuse de rythme. Les dessins manga-stylés sont quant à eux agréable, avec un découpage dynamique et varié. Néanmoins, la présentation façon film (qui est en fait une BD) était superflue. Enfin, le lexique final s'avère appréciable pour poser les mots et références qui ont pu échapper à nos chères têtes blondes, suivis d'une explication simple et brève. Une série sympathique, à conseiller avant tout aux enfants et aux curieux...

  • scénar dessin


10 octobre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 11.99-5% = 11.39

sur


 Malice et Catastrophe T2 : La guerre des yokaï (0), bd chez Dargaud de Morja ©Dargaud édition 2012

28 septembre 2012

Dargaud

voir la fiche officielle

9782505012962

enfant / ado / adulte

Humour

scénariste
dessinateur
coloriste
 

Malice et Catastrophe série terminée en France
3 albums parus, 3 prévus
Nos chroniques dans cette série :