parution 04 mars 2011  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Marche ou rêve

Comme chaque été, Harold retourne chez lui, en Bretagne, pour y retrouver sa grand-mère. Mais cette année, le passé va refaire surface... Un one-shot en plein cœur de la Bretagne, enchanteur et agréable à lire...


Marche ou rêve, bd chez Dargaud de Laurel, Elric
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2011

L'histoire :

Chaque été, Harold retourne pendant une semaine à Moguériec, dans sa Bretagne natale. À la sortie de la gare, le jeune homme attend, en compagnie de son chat Pelote, l'arrivée de sa grand-mère. La vieille dame finit par arriver et s'excuse de son retard, dû à ses problèmes de dos. Ensuite, ils montent à bord de la camionnette et durant la route qui les amène à la maison, la mémé d'Harold se plaint de ne pas le voir assez souvent. Elle lui explique qu'avec ses problèmes dorsaux, elle n'en a peut-être plus pour longtemps... Cela n'inquiète pas Harold qui a l'habitude d'entendre ce discours tous les ans. Une fois installé, le jeune homme sort afin de trouver du réseau pour pouvoir appeler Claire, sa petite amie. Il est alors contraint de grimper tout en haut d'un arbre pour réussir à capter. La conversation tourne court, car Claire est en train de travailler et elle se fait rapidement rappeler à l'ordre par sa patronne. Malheureusement, la conversation a été suffisamment longue pour que Pelote disparaisse. Harold part à sa recherche, en imaginant le pire : son chat a peut-être été écrasé par une voiture ou alors abattu par un chasseur. Soudain, il entend un miaulement provenant de la ville et tombe nez à nez avec une fille qui enferme Pelote dans une cage. Harold s'énerve contre cette inconnue qui lui vole son chat ! Celle-ci lui explique qu'elle croyait le félin sans maître et elle souhaitait le dresser afin qu'il capture des souris pour nourrir son serpent...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce one-shot fait à quatre mains par Laurel (Scénario, dialogues, encrage et couleurs) et Elric (Crayonné et lettrage) nous entraîne en plein cœur d'une Bretagne pluvieuse. Un jeune homme de 19 ans pense, comme chaque été, qu'il va passer une semaine plutôt calme en compagnie de sa grand-mère. Pourtant cette année, Harold va découvrir que son père, qu'il n'a jamais vraiment connu, a eu une seconde vie et qu'il est de retour en Bretagne, que sa meilleure amie et lui se sont éloignés avec le temps et n'ont plus grand chose en commun et enfin, il va faire connaissance avec une mystérieuse jeune fille pour qui il ressent une attirance alors qu'il a déjà une petite amie. On suit les périgrinations de ce jeune homme avec beaucoup d'intérêt, ses questions face à la famille et à l'amour, tout en découvrant certaines parcelles de son passé, mais aussi le secret que sa grand-mère dissimule depuis des années. Plus connu jusqu'à maintenant pour ses talents de dessinatrice (Les enquêtes surnaturelles de Mina, Le journal de Carmilla), Laurel s'en sort bien avec ce récit tout en émotions et peuplé de personnages attachants : de la grand-mère à Mathilde, la jeune inconnue. Les dessins, assez simples, sont extrêmement plaisants et collent parfaitement avec l'univers et le sujet. Agréable, le résultat nous transpose directement dans cette Bretagne mystérieuse et attirante. Un récit initiatique de 80 pages, doux amer, qui nous transporte du début à la fin...

voir la fiche officielle ISBN 9782505008170