parution 14 septembre 2012  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Guerre, Sentimental

Meilleurs voeux de Mostar

Frano Petrusa raconte son enfance dans la ville de Mostar, qui finira par être secouée par une guerre sanglante. Un témoignage bien mené, quoiqu’un chouïa égocentrique…


Meilleurs voeux de Mostar, bd chez Dargaud de Petrusa
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2012

L'histoire :

Frano Petrusa raconte son enfance à Mostar, ville de Bosnie. Exilé à la mort de ses parents alors qu’il n’est qu’adolescent, Frano vit dans les années 80 avec sa grand-mère. Enfant réservé, il est régulièrement poursuivi par les moqueries et violences de jeunes voyous. Il se lie alors d’amitié avec le Serbe Goran et tous deux deviennent inséparables. Frano suit Goran dans toutes ses activités, se promène et observe les autres, sniffe de la colle et joue au basket. En jouant, les deux amis rencontrent la belle Amra, aussi douée pour le basket que les garçons. Le duo devient vite un trio et Frano tombe amoureux de la douce Amra. L’école se passe à merveille et les trois jeunes coulent une enfance paisible, sous les rires de l’amitié et l’admiration du basket américain. Pourtant, la guerre éclate en 1991 en Croatie. Frano et Goran vont se diviser à cause de leurs origines et Frano va tout perdre en un instant…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A travers le prisme biographique de son adolescence, Frano Petrusa raconte les évènements tragiques qui ont secoué la Yougoslavie dans les années 90. A travers son exemple, Petrusa explique comment la vie peut être brisée à cause des différences d’opinions religieuses. Le départ est tout simplement idyllique et raconte le quotidien d’un adolescent qui découvre le monde grâce à une amitié forte et fusionnelle. La séparation tragique avec Goran est une métaphore des pays qui vont se diviser et d’une guerre qui oppose des populations voisines ou des anciens amis. Petrusa se refuse à verser dans le mélodrame ou le sensationnel. Son histoire est parfaitement crédible puisque profondément ancrée dans le quotidien. Les dialogues sont réalistes mais pleins de sensibilité et la poésie naît de la beauté simple et profonde des relations entre Goran, l’auteur et Amra. La séparation ne verse pas non plus dans le mélodrame et cette triste fin est comme une sorte de fatalité que personne ne peut empêcher… Comme une guerre qui provoquera des morts et des souffrances. Le récit bascule dans le symbolisme et l’étrange quand Frano est proche de perdre la vie, suspendu à un pont. Le réalisme se fait alors onirique : par la force de la pensée et de l’imaginaire, Frano, soutenu par sa famille et ses héros de basket, avance malgré tout et finit par se relever de cette épreuve. Le dessin apporte une dimension humaniste avec des couleurs pastel douces et profondes et un trait simple mais dynamique. L’œuvre imite ainsi bien la vie et le passé de l’auteur qui témoigne d’une époque terrible liée à l’histoire sombre de son pays. Pourtant, malgré l’efficacité de l’autobiographie, l’auteur s’applique plus à parler de son petit monde que de celui des temps troublés de son époque. Cela créer un décalage assez étonnant entre la vie somme toute banale d’un jeune et la guerre de Yougoslavie. Un récit à part, qui finit par se vider de son effet en raison de son réalisme.

voir la fiche officielle ISBN 9782205069396