parution 03 septembre 2010  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Thriller

Metropolitan T2

Cocaïne

Un lieutenant de police enquête sur un meurtre dans le milieu de la drogue, tandis qu'un terroriste tapisse une rame de métro de peinture rouge. Un polar ultra moderne, fascinant et rythmé, impressionnant de maîtrise.


 Metropolitan T2 : Cocaïne (0), bd chez Dargaud de Bonneau, Bonneau
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2010

L'histoire :

Vincent Revel, surnommé le lieutenant ketchup par ses collègues depuis qu'il a couvert l'attentat du métro parisien (un wagon couvert de projections de peinture rouge), continue son travail sur des affaires a priori indépendantes. D'un coté cet attentat a priori farfelu, de l'autre le meurtre sordide d'un bijoutier lié à un caïd de la drogue récemment décédé. Hanté par la disparition de son fils survenue un an plus plus tôt, il demande également à une de ses collègues d'enquêter « au black » sur une lettre anonyme qu'il a reçue. Pendant ce temps, un rendez-vous s'organise entre un trafiquant de drogue et Alexei Borislav, le jeune et riche industriel amateur de cocaïne, que Vincent a sauvé lorsqu'il a perdu connaissance dans une rame de métro 8 ans auparavant. Autour des deux hommes s'organisent des évènements qui vont progressivement converger. L'auteur probable de l'attentat du métro suit les traces de Revel, et va passer à des actions plus violentes. Revel ne va plus pouvoir ignorer les trafics dans lesquels Alexei est impliqué, malgré l'amitié qui s'est tissée entre eux. Les évènements séparés vont se rejoindre, les personnages se croiser et les liens entre toutes ces affaires devenir le cœur d'une intrigue complexe…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jeu set et match, dirait-on en tennis. Pour l'heure, avec un premier tome intriguant et un deuxième tome passionnant et accrocheur, les frères Bonneau (Laurent au dessin et Julien au scénario) ne sont pas loin du match parfait. L'accroche visuelle de cette série est unique, avec un style reconnaissable aussi bien sur les paysages que sur les visages, une patte dont on se demande comment elle peut avoir déjà autant de cohérence pour un aussi jeune dessinateur (Laurent a 22 ans). Bien évidemment, le dessinateur utilise abondamment la photo pour créer ses décors, gérer les expressions de ses visages, et l'ordinateur pour ses effets de flou et de couleur. Mais le rendu est bluffant, incroyablement moderne et unique en son genre. L'harmonie entre le style visuel et les dialogues très contemporains est parfaite, et même les plans intermédiaires accrochent, comme ceux de l'appartement d'Alexeï qu'il quitte précipitamment au petit matin. Mais la série ne se résume pas à un style graphique. L'intrigue mise en place est complexe et fouillée, mais reste presque toujours lisible, en maintenant une impeccable tension. L'aspect quelque peu confus du premier album est ici efficacement gommé par une série d'informations qui créent un intérêt nouveau. La vieille relation entre les deux personnages principaux décrite en début du tome 1 révèle progressivement toute sa valeur dramatique, et donne à cette histoire une profondeur supplémentaire. Avec un style narratif très cinématographique, des séquences étirées sur des évènements quotidiens, une violence très présente mais essentiellement suggérée, les auteurs créent une tension narrative très forte. Avec Metropolitan, on tient probablement la série qui se rapproche le plus de la claque qu'avaient représentée les premiers albums du Tueur de Matz et Jacamon. Une sérieuse référence et une comparaison peut-être un peu rapide, mais qui montrent à quel point ce tome 2 vous scotche dans votre fauteuil. La barre est haute, dans l'attente d'un tome 3 qui devrait paraître avant la fin de cette année.

voir la fiche officielle ISBN 9782505009368