parution 01 avril 2011  éditeur Dargaud  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour

Parker et badger T8

Ça t'amuse ?

Toujours en retard pour payer le loyer, Parker et Badger doivent faire face à un Miguel plus remonté que jamais depuis qu'il a retrouvé la mémoire. Un humour toujours aussi efficace pour deux blaireaux de service...


 Parker et badger T8 : Ça t'amuse ? (0), bd chez Dargaud de Cuadrado
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2011

L'histoire :

Depuis une semaine, Parker et Badger restent cloîtrés chez eux afin d'échapper au concierge, Miguel Garcia, qui est prêt à leur tomber dessus pour leur réclamer le loyer. Cependant le frigo et les placards sont vides. Le duo commence à avoir faim. Soudain, un louveteau habitant l'immeuble frappe à leur porte. Pour financer la construction d'un refuge pour animaux abandonnés, le petit vend des barres de chocolat. Parker accepte de lui en acheter, s'il leur rend un service : il doit aller au rez-de-chaussée et regarder si le gardien de l'immeuble s'y trouve. Théo le petit scout accepte, à condition qu'il lui achète d'abord du chocolat. Mais lorsque Parker ouvre la porte, Miguel arrive en courant dans l'escalier. Parker prend en vitesse la barre et ferme la porte. Sa tentative pour piéger le duo ayant échoué, Miguel demande au scout de lui rendre son argent. Ce dernier refuse de le rembourser, car un marché, c'est un marché. Après avoir dégusté un demi bâton de chocolat chacun, Badger et son ami reçoivent à nouveau la visite de Théo. Cette fois-ci, il prétend être de leur côté et leur propose de régler leurs soucis avec le gardien, s'ils acceptent de lui acheter trois billets de tombola. Le jeune louveteau a même trouvé le portefeuille du concierge ; en échange de l'achat des billets de tombola, il le leur remet. Ainsi, le duo pourra gentiment aller le remettre à son propriétaire, en espérant qu'en contrepartie, il y gagne en souplesse...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après avoir dû faire face aux deux américains envahissants, Nicolette et Aaron, Parker et Badger doivent cette fois faire face au concierge, qui a retrouvé la mémoire et qui est plus en forme que jamais. Mais ils affrontent aussi un petit nouveau, un louveteau habitant l'immeuble. Le petit Théo est un arnaqueur de génie, prêt à tout pour se faire de l'argent ou pour vendre tout et n'importe quoi (chocolat, billets de tombola, timbres...). Les gags de ce 8e album sont dans la continuité des albums précédents. Il y a toujours une grande efficacité, des situations drôles et des chutes réussies. Les gags de Cuadrado ne se limitent pas seulement au concierge et au petit nouveau : on retrouve également Nicolette, toujours à la recherche d'un amoureux ; Bastos le chasseur sanguinaire apparu dans le tome précédent et travaillant en binôme avec Badger pour le service propreté de la ville ; et Clarisse, qui attend désespérément que Parker lui avoue ses sentiments. Entre deux démêlés, le duo de blaireaux continue à chercher un travail, qu'ils ne réussiront jamais à garder plus de quelques heures. Parfait modèle de l'humour franco-belge au sein du 9e art, cet album nous fait passer un très bon moment de lecture et de détente, même si on reprochera une nouvelle fois à l'album de n'être composé que 38 pages de gags depuis que la série a changé de maison d'édition...

voir la fiche officielle ISBN 9782205067149