parution 29 septembre 2017  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Petite maman

Une fille vient raconter à un psychologue, son histoire, son enfance, sa relation avec sa mère. Une BD poignante évoquant la maltraitance sur enfant, dont on ne sort pas indemne, jusqu'à la dernière page.


Petite maman, bd chez Dargaud de Mahmoudi
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2017

L'histoire :

Dans un cabinet d'un psychologue, Brenda, une petite fille, raconte son histoire, accompagnée de sa poupée Leïla. Elle est inquiète pour sa maman qui ne va pas très bien. Elle avait 15 ans quand Brenda est venue au monde. Aujourd'hui, elle a 29 ans. Sa mère est une fille-mère et Brenda n'a pas été reconnue par son père qui ne voulait pas assumer le bébé. Elle non plus n'était pas prête pour la maternité : quand la petite Brenda pleure, elle ne parvient pas à la calmer. Elle oscille entre des moments de tendresse et des fulgurances de colère. Elle consulte un médecin qui lui apprend que sa fille fait ses dents. Il lui prescrit du Dolodent et du sirop Delabarre, qui devraient apaiser les douleurs de l'enfant. Le docteur remarque des bleus sur le corps de Brenda. Sa mère pense qu'elle est tombée toute seule du couffin quand elle se balançait, alors qu'elle était occupée à faire à manger. Le médecin prescrit des calmants pour contrer la fatigue nerveuse de la jeune mère...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Petite Maman est assurément la BD coup de poing du moment. Ce genre d'ouvrage qui vous prend aux tripes et qui vous remue dans tous les sens. Au fil des pages, on se laisse happer par cette histoire forte en dramaturgie signé Halim. Le récit n'est pas autobiographique, mais le jeune auteur dont c'est la deuxième BD a glané autour de son entourage de la Cité, des morceaux de vie qu'il a assemblés. Bien sûr, tout n'est pas parfait, avec une narration foisonnante et brouillonne de temps en temps, mais l'ensemble possède une force émotionnelle véritable, de celle qui vous emporte avec des pics d'une rare intensité. La sensibilité d'Halim se retrouve aussi dans le dessin maîtrisé, pour un roman graphique de 192 pages, avec des séquences en noir, blanc et gris, teintées d'onirisme, qui font passer la pilule horrifique du thème. Assurément, l'une des BD émotion de cette année, à ranger aux côtés de l'excellent Perroquet d'Espé. Rien que ça !

voir la fiche officielle ISBN 9782505067108