parution 25 mai 2018  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Retour sur Aldébaran T1

De retour sur Aldébaran, Kim va devoir jouer un rôle diplomatique de premier plan pour rassurer l'opinion inquiète devant l'attitude des extraterrestres. Nouveau cycle pour la saga de Léo, qui démarre plutôt bien.


 Retour sur Aldébaran T1, bd chez Dargaud de Léo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2018

L'histoire :

Kim est de retour sur la planète Aldebaran 4, avec sa fille Lynn, née sur Bételgeuse. Accueillie par les responsables de l'ONU, elle est très vite amenée à aborder le problème qui se pose sur la colonie. Un vaisseau extraterrestre a en effet pris contact avec les humains, un certain nombre d'entre eux étant venus au contact des colons, sur le site même où un cube mystérieux est apparu. Un énorme objet que les Tsaltérians, la civilisation d'origine du père de Lynn, ont décidé d'étudier aux côtés des hommes. Une masse suspendue au dessus du sol et une étrange porte d'entrée entourée de lumière. Mais avant d'aborder l'objet en lui-même, c'est un rôle diplomatique que Kim va devoir jouer. En effet, la distance montrée par les visiteurs, leur arrivée très formelle dans une sorte de rayon protecteur, leur refus de rencontrer les humains ailleurs que sur Aldébaran, ont été très mal perçus par l'opinion publique. L'héroïne va alors prendre parole devant la foule, avec dans les bras l'enfant, qui montre à quel point les hommes sont faits pour s'entendre avec leurs voisins d'une autre civilisation. Une occasion unique pour Manon et Alex de tenter de venir à la rencontre de leur idole. En s'approchant de la tribune, au milieu d'une foule très dense, ils vont intervenir héroïquement lorsqu'un forcené braque une arme en direction de Kim Keller.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec ce nouveau cycle des Mondes d'Aldébaran, Léo semble décidé à sortir des découvertes successives de mondes nouveaux, tous basés sur le même thème. Depuis le premier tome d'Aldebaran en 1994 et le choc que la série a représenté pour le public, le monde du scénariste s'est développé dans des directions multiples, mais souvent ressemblantes, au risque de donner l'impression d'une forme de recette qui se répète. Or il faut reconnaître qu'il a construit un récit cohérent et unique en son genre, à la manière des grands auteurs de SF qui vous emportent dans des cycles où s'approfondissent sans fin la description des civilisations qu'ils ont inventées. Ce premier épisode d'une 4ème épopée regroupe toute une galerie de personnages pour un retour sur la planète d'origine, et le développement d'une intrigue originale et prometteuse. Il répète un des points forts de cette saga, qui malgré une thématique toujours semblable, réussit à capter le lecteur dans une succession d'évènements toujours très bien construits. Ici, le cube mystérieux qui donne accès à un monde inconnu, et le rôle croissant de l'opinion toujours prête à rejeter les peuples différents, sont des thèmes porteurs, qui multiplient habilement les sources potentielles de problèmes pour nos héros. Bien entendu, Kim est toujours aussi parfaite, sa coupe de cheveux restant scotchée sur le modèle des footballeurs allemands des années 80 : court sur le côté, long sur la nuque. Elle est à l'image du graphisme de Léo, qui semble immuable dans sa sobriété et sa relative raideur, très joliment complété ici par l'arrivée de la coloriste Florence Spiteri. Kim passe une bonne partie de l'album à rassembler autour d'elle une équipe avec qui elle va affronter les difficultés qui s'annoncent, montrant dès le début de l'album un courage remarquable. Et se remettant un peu vite d'ailleurs de ce qui arrive à sa fille. Tout est néanmoins en place pour de nouvelles surprises, la première d'entre elles si situant probablement à l'intérieur de ce mystérieux bloc gris, bien plus vaste qu'on peut l'imaginer. L'embarquement est immédiat, l'aventure ne fait que commencer.

voir la fiche officielle ISBN 9782205077797