parution 24 janvier 2014  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Sentimental

Un petit goût de noisette

Des histoires d’amour, grand A, petit a, longues et petites histoires qui parfois se croisent, et parfois restent désespérément sans lendemain… Une longue BD légère comme la brise, à croquer comme, comme euh… ?


Un petit goût de noisette, bd chez Dargaud de Vanyda
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2014

L'histoire :

Corentin jongle dans la rue pour aller au lycée. Sa petite voisine, Eleonore, collégienne mutine et rigolote, l’interpelle. Ils deviennent amis, puis inséparables. Histoire vert noisette. Manon débarque en avion en Espagne, voir un copain perdu de vue depuis l’Erasmus à Groningen. Elle va y retrouver aussi le mystérieux Esteban, ce qui l’émeut fortement, et lui rappelle des souvenirs. Histoire rouge orangé, couleur sangria. Barnabé est désespérément seul. Un matin il récupère un colis dans sa boîte aux lettres, livré par erreur pour une jeune femme de l’autre côté de la rue. Il lui laisse un message. Histoire fuchsia. L’histoire suivante, celle d’Eléonore est en deux couleurs, vert noisette et orange, pour sa copine Luna qu’on suivra plus loin. C’est Eleonore, désormais jeune femme, qui a reçu le colis, et Luna lui raconte qu’elle a fait une drôle de rencontre à Lyon. Les histoires s’enchaînent, légères, douces, heureuses ou malheureuses, toujours plutôt bienveillantes, hédonistes souvent.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quelle belle réussite… Vanyda n’en est pas à son coup d’essai. Avec Valentine et L’immeuble d’en face surtout, elle avait montré qu’elle aimait les histoires croisées, les rencontres fortuites, la magie de la vie. Ce Petit goût de noisette, c’est un hymne au bonheur, à prendre la vie et ses petits bonheurs comme ils viennent, à ne pas rater les opportunités de faire des belles rencontres. C’est la Première gorgée de bière, avec un côté féminin qui rend les histoires plus romanesques, plus pétillantes. Il y a onze chapitres, plus ou moins longs (d’une à 35 pages), qui sont quelquefois des histoires vraies, ou certaines rapportées par des collègues, Anne Duteurtre, Abdé et Kris. Le code couleur est sympa, a du sens. A la seconde lecture, on cherche à décoder, on s’attarde aux détails, on se prend vraiment au jeu. Il est aussi de bon goût et le petit côté aquarelle donne une belle poésie aux images. Le trait est clair, précis et l’histoire est magnifiquement découpée. C’est une vraie réussite, un moment de poésie légère et insouciante. On voudrait que ça ne s’arrête jamais, mais si c’était le cas, nous donnerait-ce autant de bonheur ? A lire, pour garder ce petit sourire bête qu’on a longtemps après son premier baiser…

voir la fiche officielle ISBN 9782505060000