parution 03 octobre 2014  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Chronique sociale

Valentine T6

Clap de fin pour la série. Mais on n'est pas près d'oublier Valentine, une jeune fille attachante, sensible et intelligente. La gamine est devenue jeune femme, dans ce dernier volume articulé autour du sentiment amoureux.


 Valentine T6, bd chez Dargaud de Vanyda, Drac
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2014

L'histoire :

C'est la teuf. Valentine a tiré les enseignements du passé et va éviter de verser dans les excès. En plus, pour draguer, il vaut mieux être clean. Être pochetronnée, c'est la honte et on raconte n'importe quoi. Pourtant, pas facile d'accrocher avec Félix. Au bout d'une phrase, Valentine se retrouve bloquée. Dans son coin, Charles regarde la scène, en retrait... Le lendemain, au bahut, Yamina est absente. Yuki et Valentine ne tarderont pas à apprendre qu'elle vit un vrai chagrin d'amour, même si c'est elle qui a décidé de larguer son mec. Mais la vie normale doit reprendre son cours et une sacré galère s'annonce : il y a une grève des bus, un chauffeur ayant été agressé sur la ligne qui dessert le lycée...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Valentine, c'est un vrai petit cadeau que Vanyda a offert au lecteur. Une sacrée tranche de vie qui met en scène la lente mutation d'une ado qu'on quitte ici, alors qu'elle a réussi à trouver sa place et à se construire une personnalité propre. Sans jamais verser dans le «gnan-gnan», on s'est attaché, lentement mais sûrement, à ce personnage qui colle aux préoccupations des jeunes femmes. Parce que le récit est juste, qu'il ne s'éparpille pas malgré les nombreux thèmes qu'il aborde, de l'émergence d'une conscience politique aux difficultés de vivre sans un père, en passant bien sûr par la construction des sentiments amoureux. Pour reprendre les titres de la première édition en noir et blanc de cette série, on a fait connaissance avec une Valentine en pleine recherche de sa personnalité (Celle que... je ne suis pas), puis en train de muer (Celle que... je voudrais être) et enfin épanouie (Celle que... je suis). Au risque de se répéter, il est nécessaire de souligner également la qualité du dessin. Vanyda fait dans le sobre, ce qui ne veut pas dire la facilité ni encore moins la pauvreté. Ses lignes sont sobres mais son dessin et la mise en page toujours équilibrés. N'oublions pas non plus les couleurs de Drac, qui amènent une touche émotionnelle en symbiose avec l'univers de cette jeune femme. Enfin, la cerise sur le gâteau, c'est cette dernière scène, où l'on quitte Valentine prenant son envol. Ciao gamine, on ne t'oubliera pas !

voir la fiche officielle ISBN 9782505061625